Haruto Kō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Haruto Kō (耕 治人, Kō Haruto?, 1er août 1906 - 6 janvier 1988) est un poète et écrivain japonais.

Né à Yatsushiro, préfecture de Kumamoto, Kō est diplômé du département de littérature anglaise de l'université Meiji Gakuin. Il est arrêté en tant que délinquant politique au cours de la Seconde Guerre mondiale, et après la guerre commence à écrire des watakushi shōsetsu. En 1969, Kō est lauréat du prix Yomiuri pour Ichijō no hikari, ainsi que du prix d'encouragement des arts du ministère de l'éducation.

Source[modifier | modifier le code]

  • Yoshikazu Kataoka, Introduction to Contemporary Japanese Literature: 1956-1970, Kokusai Bunka Shinkōkai, 1972, p.  107.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine de la traduction[modifier | modifier le code]