Harry Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jackson.

Harry Jackson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Prise de vue pour Li'l Abner (1940)
- Billie Seward et Jeff York -

Naissance 15 avril 1896
Nebraska (lieu inconnu), États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 3 août 1953 (à 57 ans)
Los Angeles (Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables Mam'zelle mitraillette (1949)
Guérillas (1950)
La Flibustière des Antilles (1951)
Tous en scène (1953)

Harry Jackson (membre de l'ASC), né le 15 avril 1896 au Nebraska (lieu inconnu), mort le 3 août 1953 à Los Angeles — Quartier d'Hollywood (Californie), est un directeur de la photographie américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une apparition (sans lendemain) comme acteur, dans deux courts métrages muets de 1916, Harry Jackson débute comme chef opérateur sur deux autres films muets, sortis en 1927. Jusqu'en 1953, année de sa mort, il contribue en tout à soixante-seize films américains (dont des westerns) à ce poste. Son avant-dernier (l'un de ses plus connus) est le film musical Tous en scène (1953) de Vincente Minnelli, avec Fred Astaire — qu'il avait déjà photographié dans un autre film musical, Trois petits mots (1950) de Richard Thorpe —.

Parmi les autres réalisateurs qu'il assiste durant sa carrière, mentionnons H. Bruce Humberstone (ex. : Les Rivages de Tripoli en 1942, avec John Payne et Maureen O'Hara), Walter Lang (ex. : When My Baby Smiles at Me en 1948, avec Betty Grable et Dan Dailey), Preston Sturges (Mam'zelle mitraillette en 1949, avec Betty Grable et Cesar Romero), Fritz Lang (Guérillas en 1950, avec Tyrone Power et Micheline Presle), ou encore Jacques Tourneur (ex. : La Flibustière des Antilles en 1951, avec Jean Peters et Louis Jourdan).

En 1948, Harry Jackson obtient son unique nomination à l'Oscar de la meilleure photographie, pour Mother Wore Tights (en) de Walter Lang (1947, avec Betty Grable et Dan Dailey).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie, sauf mention contraire

Distinction[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]