Harry Christophers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harry Christophers à Versailles, lors d'un concert le 25 juin 2012

Sir Richard Henry Tudor "Harry" Christophers, CBE, (né le 26 décembre 1953 à Goudhurst, comté de Kent) est un chef d'orchestre anglais. Il est le fondateur et le chef actuel de The Sixteen Choir and Orchestra.

Éducation et débuts de carrière[modifier | modifier le code]

Richard Henry Tudor Christophers[1] étudie à la King's School de Cantorbéry, et devient choriste à la Cathédrale de Cantorbéry sous la direction du chef de chœur Allan Wicks (en). Il joue de la clarinette dans l'orchestre de l'école aux côtés d'Andrew Marriner (en). Parmi ses influences musicales de jeunesse, il cite les Rolling Stones, Brahms, Mahler, Stravinsky et Jethro Tull[2].

Christophers devient clerk choral au Magdalen Collège d'Oxford , où il étudie les humanités classiques pendant deux ans avant d'entamer sa carrière musicale. Il passe six ans comme choriste professionnel à l'Abbaye de Westminster, en tant que membre des Clerks of Oxenford, puis trois années parmi les BBC Singers (en).

Carrière avec The Sixteen[modifier | modifier le code]

Christophers fonde l'ensemble vocal The Sixteen à cette époque, en 1979 précisément. Il a dirigé The Sixteen et son orchestre à travers l'Europe, l'Amérique et l'Extrême-Orient, et il est reconnu pour son travail sur les musiques de la Renaissance, du baroque et du XXe siècle. Avec The Sixteen, il a enregistré pour CORO (le propre label de The Sixteen) et d'autres producteurs, dont Hyperion Records (en), UCJ et Virgin Classics[3]. Plusieurs enregistrements ont été récompensés (un Grand Prix du Disque et un Midem award pour son Messie de Haendel), de nombreux Schallplattenkritik allemands, le Gramophone Award for Early Music et le Classical Brit Award 2005 pour son disque Renaissance. L'enregistrement en 2009 par The Sixteen des Hymnes du Couronnement de Haendel obtient un Classic FM Gramophone Award dans la catégorie « Baroque vocal », tandis que Christophers et The Sixteen sont distingués comme « Artistes de l'Année ». Cet enregistrement leur vaut d'être sélectionnés pour la 52e cérémonie des Grammy Awards dans la catégorie des Meilleures Performances chorales.

En 2000, pour les cérémonies du Millénaire, Christophers inaugure son « Pèlerinage choral », un tour des cathédrales anglaises, de York à Cantorbéry, avec des musiques de l'époque précédant la Réforme protestante. Ceci conduit à la mise en place de pèlerinages annuels conçus autour de thèmes musicaux particuliers[4],[5]. En 2009, année du trentième anniversaire de The Sixteen, le neuvième pèlerinage est dédié aux anniversaires d'Henry Purcell (né en 1659), de James MacMillan (né en 1959) et de Haendel (mort en 1759)[6],[7]. Le pèlerinage de 2011 prend pour thème la musique de Tomás Luis de Victoria et celui de 2012, intitulé "The Earth Resounds" (« La Terre résonne »), explore la musique sacrée des Flandres des XVe et XVIe siècles autour des compositeurs Josquin des Prés, Antoine Brumel et Roland de Lassus.

En septembre 2008, Christophers est nommé directeur artistique de la Handel and Haydn Society (en) à Boston (Massachusetts, États-Unis) pour la saison 2009-2010, avec un contrat initial de trois saisons[8]. En septembre 2011, son contrat avec la Handel and Haydn Society est prorogé pour quatre saisons, jusqu'à la saison 2015-2016[9],[10].

De plus en plus intéressé par l'opéra, Christophers dirige de nombreuses productions pour l'Opéra de Lisbonne ou l'English National Opera, dont notamment la première britannique du Fortunio d' André Messager, pour le Grange Park Opera. Il est un chef régulier de l'Opéra de Buxton où il lance un cycle d'opéras et d'oratorios de Haendel dont Semele, Samson et Saul. En juillet 2012, il y dirige l'oratorio Jephté[11]. Il est également le principal chef invité de l'Orchestre de la Ville de Grenade (Orquesta Ciudad de Granada), en Espagne[12].

Christophers est membre honoraire du Magdalen College d'Oxford, ainsi que du Royal Welsh College of Music and Drama (« Collège Royal Gallois pour la Musique et l'Art Dramatique »). Il est Docteur en musique de l'Université de Leicester, à titre honorifique[13].

En juin 2012, lors de la Promotion annuelle des « Honneurs » à l'occasion de l'anniversaire de la Reine, il est nommé Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE), et peut en conséquence se faire appeler désormais Sir Harry Christophers[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « 2012 Birthday Honours list », sur direct.gov.uk,‎ 16 juin 2012 (consulté le 7 juillet 2012)
  2. (en) Aled Jones, « The Choir: Interview with Harry Christophers », BBC Radio 3,‎ 2008-09-28 (lire en ligne)
  3. (en) Alfred Hickling, « Sweet sixteen », The Guardian,‎ 9 November 2001 (lire en ligne)
  4. (en) Tom Service, « The Sixteen/Christophers (Southwark Cathedral, London) », The Guardian,‎ 21 October 2002 (lire en ligne)
  5. (en) Erica Jeal, « The Sixteen/Christophers (Snape Maltings, Aldeburgh) », The Guardian,‎ 11 April 2007 (lire en ligne)
  6. (en) Tim Ashley, « The Sixteen/Christophers (Queen Elizabeth Hall, London) », The Guardian,‎ 19 March 2009 (lire en ligne)
  7. (en) George Hall, « The Sixteen/Christophers (Old Royal Naval College Chapel, London) », The Guardian,‎ 16 April 2009 (lire en ligne)
  8. (en) Geoff Edgers, « New leader at Handel and Haydn », Boston Globe,‎ 2008-09-26 (lire en ligne)
  9. (en) « Artistic Director Harry Christophers to lead Society through 2015 Bicentennial Celebrations », Handel and Haydn Society,‎ 20 September 2011 (consulté le 7 juillet 2012)
  10. (en) Jeremy Eichler, « H&H adds four years to contract with Christophers », Boston Globe,‎ 2011-09-20 (lire en ligne)
  11. « http://www.buxtonfestival.co.uk/whats-on/operas/jephtha/ » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-30
  12. http://www.orquestaciudadgranada.es/orquesta/ Site Internet de l'orchestre de Grenade (en espagnol), page consultée le 10 juillet 2012
  13. http://www.thesixteen.com/page/3177/Biography

Liens externes[modifier | modifier le code]