Harry Bradshaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Harry Bradshaw

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Harry Bradshaw
Naissance 7 avril 1868
à Bramley, Yorkshire de l'Ouest (Angleterre)
Décès 31 décembre 1910 (42 ans)
à Halifax, Yorkshire de l'Ouest (Angleterre)
Position avant
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
????-???? Bramley ? (?)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1892-1894 Drapeau : Angleterre Angleterre 7 (5)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Harry Bradshaw, né le 7 avril 1868 à Bramley dans le Yorkshire de l'Ouest et mort le 31 décembre 1910 à Halifax dans le Yorkshire de l'Ouest, est un joueur de rugby à XV anglais évoluant au poste d'avant pour l'équipe d'Angleterre. Il joue à sept reprises en sélection nationale[1]. Il participe au tournoi britannique 1892 remporté par l'Angleterre en obtenant une triple couronne[2],[1].

Carrière de rugby à XV[modifier | modifier le code]

Harry Bradshaw honore sa première cape internationale quand il est retenu pour disputer le dernier match du tournoi britannique en 1892[1] face à l'équipe d'Écosse le 5 mars 1892 à Édimbourg. Lors du premier match du tournoi britannique 1894[1], les champions en titre gallois sont lourdement défaits par l'équipe d'Harry Bradshaw[3]. Il inscrit un essai. Quand le Gallois Norman Biggs est interrogé pourquoi il n'avait pas réussi à arrêter Harry Bradshaw, Biggs répond: « Tackle him ? It was as much as I could do to get out of his way ! » (« Le plaquer ? Cela a déjà été assez difficile de ne pas être sur son chemin ! »[4].

Sur les 7 matchs disputés en équipe nationale, Harry Bradshaw l'emporte à trois reprises[1]. Il dispute sa dernière rencontre internationale le 17 mars 1894 pour une opposition Écosse - Angleterre[1].

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Harry Bradshaw dispute trois tournois britanniques et sept matchs avec l'équipe d'Angleterre. Il marque 5 points, soit deux essais[5].

Détails des matchs d'Harry Bradshaw en équipe d'Angleterre[1].
Année Compétition Matchs Points Essais Transf.
1892 Tournoi britannique 1 - - -
1893 Tournoi britannique 3 2 1 -
1894 Tournoi britannique 3 3 1 -
Total 7 5 2 -

Carrière de rugby à XIII[modifier | modifier le code]

En 1895, les clubs du nord de l'Angleterre sont à l'origine d'une sécession et créent une fédération autonome, la Northern Rugby Football Union qui met en place le rugby professionnel, joué à 15 et appelé rugby league[6].

Le club d'Harry Bradshaw rejoint la Northern Rugby Football Union l'été 1896 et Harry Bradshaw change de code.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Harry Bradshaw (rugby) » (voir la liste des auteurs)

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Harry Bradshaw », sur www.scrum.com (consulté le 21 octobre 2010)
  2. La triple couronne est un titre honorifique disputé par les équipes nationales d'Angleterre, d'Écosse, du pays de Galles et d'Irlande dans le cadre du Tournoi. Si l'une de ces équipes arrive à remporter tous ses matchs contre les trois autres, ce qui n'arrive pas nécessairement, elle remporte la Triple Couronne.
  3. Griffiths 1987, p. 4 à 7
  4. [Huw Richards, The Red And The White (2009) Aurum Press Ltd 9781845134051 p.38]
  5. En 1888, la fédération anglaise attribue 2 points au but et 1 point à l'essai, mais l'International Board préfère accorder 2 points pour un essai et 5 points pour un but faisant suite à l'essai (c'est-à-dire un essai transformé = 2+3), 3 points pour un but de pénalité (nouvellement créé), et 2 points pour un essai simple (non transformé), pour les rencontres internationales. En 1894, le Board inverse les valeurs de l'essai (3 points) et de la transformation (2 points), en vigueur depuis un an en Angleterre et au pays de Galles. Voir aussi Décompte des points au rugby à XV.
  6. Le rugby league ou rugby à XIII se joue à 15 et le nombre de joueurs est seulement réduit à 13 en 1906.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) John Griffiths, The Phoenix Book of International Rugby Records, Londres, Phoenix House,‎ 29 octobre 1987, relié, 640 p. (ISBN 978-1-9075-5406-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article