Harrison Narcotics Tax Act

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Harrison Narcotics Tax Act, ou Loi Harrisson de taxation des narcotiques, est une loi fédérale des États-Unis qui règlemente et taxe la production, l'importation, la distribution et l'utilisation des opiacés dans les situations non médicales.

Elle a été proposée par représentant de l'État de New York Francis Burton Harrison et a été approuvée le 17 décembre 1914.

Cocaïne[modifier | modifier le code]

La cocaïne est fédéralement réglementée depuis décembre 1914, suite à l’adoption du « Harrison Act ». Le « Harrison Act » interdit un usage non médical de la cocaïne, il en interdit aussi l'importation, il a imposé les mêmes sanctions pénales pour les usagers de cocaïne que celles prévues à l'encontre des utilisateurs d’opium, de morphine et d'héroïne, et a exigé une comptabilité stricte des prescriptions médicales de cocaïne. La conséquence du « Harrison Act » - est l'émergence dans les années 1930 de drogues comme les amphétamines, moins chers, légales (à l’époque), et facilement accessibles, - la cocaïne se faisant rare aux États-Unis. Dans les années 1950, la cocaïne n'était plus considérée comme un problème digne d'attention aux yeux de la loi.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Site de la DEA - Drug Enforcement Administration -
(en) Wiki en anglais