Harrison Ford (acteur de cinéma muet)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ford (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'acteur américain de cinéma muet. Pour l'acteur américain né en 1942, voir Harrison Ford.

Harrison Ford

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographié vers 1915

Naissance
Kansas City
Missouri, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 73 ans)
Los Angeles (Woodland Hills)
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Shadows (1922)
Zander the Great (1925)
L'amour joue et gagne (1928)

Harrison Ford est un acteur américain, né le à Kansas City (Missouri), mort le à Los Angeles — Quartier de Woodland Hills (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Harrison Ford (sans lien de parenté avec l'acteur homonyme né en 1942) débute dans les années 1900 au théâtre, où il est très actif durant sa carrière, jouant notamment à Broadway (New York) entre 1904 et 1915.

Au cinéma, il débute en 1915 et contribue en tout à quatre-vingt-quatre films muets américains, les sept derniers sortis en 1928, dont L'amour joue et gagne de Clarence G. Badger, avec Clara Bow — déjà sa partenaire dans Maytime (en) de Louis J. Gasnier en 1923 —. Il se retire après deux courts métrages parlants sortis en 1929, suivis d'un seul long métrage parlant sorti en 1932 (Love in High Gear de Frank R. Strayer, avec Arthur Hoyt) et par la suite, se consacre exclusivement au théâtre.

Parmi ses autres partenaires à l'écran, citons Constance Talmadge (douze films, dont The Primitive Lover de Sidney Franklin en 1922), Marie Prevost (six films, dont Almost a Lady d'E. Mason Hopper en 1926), Theodore Roberts (cinq films, dont Anton the Terrible de William C. de Mille en 1916), Norma Talmadge (quatre films, dont Love's Redemption d'Albert Parker en 1921), Marion Davies (trois films, dont Zander the Great (en) de George W. Hill en 1925), Wallace Reid (deux films en 1919, dont Hawthorne of the U.S.A. (en) de James Cruze), Eleanor Boardman (deux films, dont Fraternité (en) de King Vidor en 1925), Bebe Daniels (deux films, dont Lovers in Quarantine de Frank Tuttle en 1925), ou encore Bessie Love (deux films, dont The Song and Dance Man d'Herbert Brenon en 1926).

Mentionnons aussi deux films sortis en 1922, Her Gilded Cage (en) (réputé perdu) de Sam Wood, avec Gloria Swanson, et Shadows (en) de Tom Forman, avec Lon Chaney et Marguerite De La Motte.

Pour sa contribution au cinéma, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

À Broadway[modifier | modifier le code]

Autres lieux[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Shadows (1922, poster promotionnel)

Liens externes[modifier | modifier le code]