Harriet Quimby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Harriet Quimby, née le 11 mai 1875 et décédée le 1er juillet 1912, est une pionnière de l'aviation et une scénariste américaine. Elle est la première femme "chauffeuse d'automobile" aux États-Unis mais aussi la première américaine brevetée pilote, lorsqu'en 1911 son brevet lui est attribué par l'Aero Club of America (en). Moins d'un an plus tard, le 16 avril 1912, elle devient la première femme de l'histoire à traverser la Manche en avion, partant du terrain d’aviation de Whitfield, près de Douvres et se posant aux environs d'Equihen[1]. Elle réalise cette performance avec un monoplan Blériot monoplace équipé d’un moteur Gnome de 50 chevaux[2].

Malgré sa disparition à l'âge de 37 ans, elle a eu un impact important sur le rôle des femmes dans l'aviation aux États-Unis[réf. nécessaire].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

  1. Armand Rio, Lecture pour tous - Octobre 1911 - Numéro 1, éditions Lecture pour tous
  2. Le 16 avril 1912 dans le ciel : Harriet Quimby traverse seule la Manche Air-journal.fr 16 avril 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Adrienne Bolland, la première femme à traverser la Manche en avion depuis la France en 1920
  • Le récit de la traversée de la Manche par l'aviatrice : Les conquérantes de l’Air, Aero-mondo.fr