Harold Stephen Black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Harold Stephen Black ( - (à 85 ans)) était un ingénieur électricien américain qui a révolutionné l'électronique en inventant le premier amplificateur à contre réaction en 1927. Pour certains, son invention est considérée comme la plus importante percée au vingtième siècle dans le domaine de l'électronique , car ele dispose d'un large domaine d'application. Ceci est parce que tous les appareils électroniques (tubes à vide, des transistors bipolaires et transistors MOS) sont intrinsèquement non linéaire, mais ils peuvent être sensiblement linéaire avec l'application de la rétroaction négative. La rétroaction négative fonctionne en sacrifiant le gain pour linéarité supérieure (ou en d'autres termes, plus petite distorsion ou plus petite intermodulation ). En sacrifiant le gain, il y a un effet supplémentaire d'augmentation de la bande passante de l'amplificateur. Cependant, un amplificateur à contre-réaction peut être instable de telle sorte qu'il peut osciller. Une fois le problème de la stabilité est atteint, l'amplificateur de contre-réaction est extrêmement utile dans le domaine de l'électronique. Black a publié un article célèbre, Stabilized feedback amplifier, en 1934.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Leominster (Massachusetts) en 1898. Il a obtenu son premier diplôme au Worcester Polytechnic Institute (en) (WPI). Par la suite, il a reçu un BSS en génie électrique en 1921 et a ensuite rejoint la Western Electric Company, qui était le pole de fabrication d'AT & T. Il a rejoint Bell Labs en 1925, dont il était un membre du personnel technique jusqu'à sa retraite en 1963.

Il a commencé à écrire son autobiographie sous le titre provisoire "Before the ferry docked"[1]. Cependant, il est mort en décembre 1983, à 85 ans avant de la finir.

Travaux[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. J.E. Brittain., "Scanning the past: Harold S. Black and the negative feedback amplifier", Proc. IEEE, vol. 85, no. 8, p. 1335-1336, Aug. 1997.
  2. HS Black in the Hall of fame.
  3. « IEEE Lamme Medal Recipients », IEEE (consulté le 12 décembre 2010)