Harold Stassen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harold Edward Stassen
Image illustrative de l'article Harold Stassen
Fonctions
25e gouverneur du Minnesota
Prédécesseur Elmer Austin Benson
Successeur Edward John Thye
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Paul, dans le Minnesota
Date de décès
Parti politique Parti républicain
Conjoint Esther G. Glewwe
Religion baptiste
Gouverneurs du Minnesota

Harold Edward Stassen, né le et mort le , était un homme politique américain, membre du parti républicain qui fut gouverneur du Minnesota de 1939 à 1943 et candidat à neuf reprises à la présidence des États-Unis dans le cadre des élections primaires républicaines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harold E. Stassen est né à Saint-Paul dans le Minnesota. Précoce, diplômé de l’enseignement secondaire à l’âge de 14 ans, il poursuit des études de droit à l’université du Minnesota (1929) puis est élu District Attorney du comté de Dakota en 1930 et réélu en 1934.

En 1938, il est élu gouverneur républicain du Minnesota, réélu en 1940 et 1942. Lors de l’élection présidentielle américaine de 1940, il fait le discours d’ouverture (keynote speaker) lors de la convention républicaine qui aboutit à la nomination de Wendell Willkie.

En 1943, Stassen démissionne de ses fonctions de gouverneur pour entrer dans l’armée américaine en tant qu’officier de l’United States Navy et participer activement à la Seconde Guerre mondiale.

En 1945, Stassen est délégué à la conférence de San Francisco où sont rédigées les bases de la fondation de l’Organisation des Nations unies.

De 1948 à 1953, il est président de l’université de Pennsylvanie et de 1953 à 1955, directeur de l’administration des opérations étrangères du président Dwight D. Eisenhower. Il fut aussi conseiller du président en matière de désarmement.

Stassen est surtout nationalement connu pour avoir été un candidat multirécidiviste à l’élection présidentielle américaine. De 1948 à 1992, à neuf reprises, en dépit souvent de chances totalement nulles de l’emporter, il s’est présenté aux élections primaires du parti républicain.

Ses chances étaient réelles en 1948. Il remporta plusieurs primaires et était donné favori dans les sondages contre le président Harry Truman. Mais Stassen perdit la désignation républicaine contre Thomas Dewey, notamment à la suite du Débat Dewey-Stassen. En 1952, Stassen avait apporté les votes de ses délégués à Eisenhower, lors de la convention nationale, permettant ainsi à ce dernier de l’emporter contre Robert Taft. Stassen n’a jamais plus remporté de votes de délégués après la convention de 1968. Sa dernière tentative eut lieu en 1992 ; il avait 85 ans.

En 1958, il tenta de se faire élire gouverneur de Pennsylvanie mais il fut largement battu, défaite qui marqua la fin de ses espoirs d’être une importante figure nationale. Il tenta encore par la suite de retrouver une fonction élective mais fut à chaque fois battu, faisant de lui l’objet de blagues à répétition. Tout en maintenant son activité d’avocat à Philadelphie, il fut ainsi candidat à l’élection municipale à Philadelphie (1959), de nouveau au poste de gouverneur de Pennsylvanie (1968), au sénat des États-Unis (1978 et 1994) et à la chambre des représentants (1986).

Politiquement, Stassen était un républicain libéral (soit un « progressiste » dans le sens américain du terme). Président de la convention américaine baptiste, il participa à la marche pour les droits civiques à Washington au côté du pasteur Martin Luther King.

Stassen est mort en 2001 à Bloomington (Minnesota), à 93 ans. L’immeuble du département des impôts du Minnesota porte son nom.

Histoire électorale[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]