Harold S. Shapiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shapiro.

Harold Seymour Shapiro, né en 1928 à Brooklyn (New York, États-Unis), est un mathématicien et universitaire américain. Il est professeur émérite de mathématiques à l'Institut royal de technologie à Stockholm (Suède).

Biographie[modifier | modifier le code]

Domaine de recherches et travaux réalisés[modifier | modifier le code]

Il est particulièrement connu pour avoir découvert le polynôme de Shapiro (qui porte son nom, mais est également connu sous le nom de « polynôme de Golay-Shapiro », ou encore « polynôme de Rudin-Shapiro ») et pour son travail de pionnier sur les domaines de quadrature (en) en théorie du potentiel. Son domaine de recherches porte également sur la théorie de l'approximation, l'analyse complexe, l'analyse fonctionnelle et les équations aux dérivées partielles. Il s'est également intéressé à la pédagogie de la résolution des problèmes.

Il est désormais professeur émérite de mathématiques à l'Institut royal de technologie à Stockholm (Suède).

Formation[modifier | modifier le code]

En 1949, il obtient son baccalauréat universitaire ès sciences au City College de New York. Il obtient au Massachusetts Institute of Technology (MIT) un Master en sciences en 1951, puis un Ph. D. en 1952[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Harold S. Shapiro » (voir la liste des auteurs)

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le père du cosmologiste Max Tegmark, diplômé du Kungliga tekniska högskolan et professeur au MIT.

Lien externe[modifier | modifier le code]