Harold Douglas Pratt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Harold Douglas Pratt (né le 23 juillet 1944 à Charlotte, en Caroline du Nord)[1], est un ornithologue américain, photographe naturaliste et spécialiste en bioacoustique. Il a particulièrement travaillé sur l'avifaune d'Hawaii et d'autres îles du Pacifique et a été l'un des pionniers dans l'enregistrement des chants d'oiseaux. Il est membre de l'American Ornithologists' Union.

En 1966, Pratt décroche un Bachelor of Science au Davidson College à Davidson, en Caroline du Nord. Il écrit une thèse sur l'« Analyse de la systématique de l'avifaune endémique des îles hawaïennes », et valide ainsi son doctorat à l'Université d’État de Louisiane en 1979. Il travaille comme ingénieur de recherche dans cette même université à Baton Rouge de 1980 à 2005, puis devient conservateur au North Carolina State Museum of Natural Sciences de Raleigh[2]

En 1975 Pratt est l'un des derniers scientifiques a pouvoir photographié le ʻŌʻū, aujourd'hui probablement disparu[3].

Pratt a proposé une profonde révision dans le genre Zosterops[4] et dans la sous-famille des Drepanidinae. En 1987 il sépare le Zostérops bridé en trois espèces distinctes : Zosterops conspicillatus, Zosterops semperi, et Zosterops hypolais[4]. En 1979 il renomme Hemignathus wilsoni en Hemignathus munroi. En 1989, il déplace Hemignathus kauaiensis du genre Himatione vers le genre Hemignathus. En 2009, il crée le genre Manucerthia pour Oreomystis mana[5].

Principaux travaux[modifier | modifier le code]

  • 1987: A Field Guide to the Birds of Hawaii and the Tropical Pacific
  • 1996: Hawaii's Beautiful Birds
  • 1996: Pocket Guide to Hawaii's Birds
  • 1999: Pocket Guide to Hawaii's Trees and Shrubs
  • 2002: Enjoying Birds and Other Wildlife in Hawaii
  • 2005: The Hawaiian Honeycreepers
  • 2006: Flowering Trees: Images of Hawaii's Natural Beauty
  • 2007: Birds: Images of Hawaii's Feathered Heritage
  • 2008: Birds & Bats of Palau

Pratt a illustré au moins 20 livres, dont plusieurs planches dans le Handbook of the Birds of the World[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Robert D. Craig, Russell T. Clement: Who's Who in Oceania p 155, 1980-1981. Brigham Young University--Hawaii Campus. Institute for Polynesian Studies
  2. a et b H. Douglas Pratt, « Biography »,‎ 2009 (consulté le 5 janvier 2010)
  3. Sheila Conant, H. Douglas Pratt & Robert J. Shallenberger: Reflections on a 1975 expedition to the lost world of the Alakai and other notes on the natural history, systematics, and conservation of Kauai birds In: Wilson Bulletin, 110(l), 1998, p. l-22
  4. a et b (en) H Douglas Pratt, Bruner, Philip L.; Berret, Delwyn G., A Field Guide to the Birds of Hawaii and the Tropical Pacific, Princeton University Press,‎ 1987 (ISBN 0-691-02399-9), p. 283, 284
  5. H. Douglas Pratt, « A New Genus for the Hawai‘i Creeper, with Comments on Generic Limits among Insectivorous Hawaiian Honeycreepers », ‘Elepaio - Journal of the Hawaii Audubon Society, Honolulu, Hawaii Audubon Society, vol. 69, no 7,‎ octobre 2009, p. 47–54 (lire en ligne)