Harihara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harihara à quatre têtes (Cachemire, IXe siècle)
Harihara, Musée Guimet Paris (Cambodge, VIIe siècle)

Dans l'hindouisme, Harihara est la forme syncrétique des dieux Shiva et Vishnou.

Statue de Harihara provenant du temple de Java oriental en Indonésie (XIVe siècle)

Le nom de la divinité est composé des épithètes respectifs de ces deux dieux, Hara, faisant référence à Shiva, Hari à Vishnou.

Cette forme souligne le fait que les deux divinités ne sont qu'une même entité, le divin sous sa forme suprême dont les dieux ne sont que différents aspects. Cette unicité est par ailleurs indiquée dans la Bhagavad-Gītā, Vishnou/Krishna sous sa forme suprême révélant à Arjuna que Shiva et lui-même ne sont qu'une seule et même entité.

Dans l'iconographie, Harihara est représenté avec les particularités de chacun des dieux, un peu à la manière de Ardhanari : une moitié du corps porte la tiare et le chakra propre à Vishnou, l'autre moitié est coiffée du chignon d'ascète, porte le troisième œil, la peau de bête et le trident.

Peu présente en Inde même, cette représentation a en revanche connue un grand succès au Cambodge à l'époque pré-angkorienne et angkorienne.