Haridwar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haridwar
Vue aérienne d'Haridwar
Vue aérienne d'Haridwar
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Uttarakhand
District Haridwar
Index postal 249403
Indicatif +01334
Démographie
Population 175 000 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 29° 57′ 51″ N 78° 10′ 28″ E / 29.964184, 78.174515 ()29° 57′ 51″ Nord 78° 10′ 28″ Est / 29.964184, 78.174515 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Haridwar

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 14.svg
Haridwar
Liens
Site web http://haridwar.nic.in/

Haridwar appelée aussi Hardvar est une ville de l'Inde, capitale du district d'Haridwar dans l'État de l'Uttarakhand. C'est une des sept villes sacrées de l'hindouisme[1]. Tous les douze ans a lieu un festival religieux: la Kumbhamela. La ville est un lieu très important de pèlerinage, car le fidèle qui se baigne dans le Gange à Haridwar verrait son karma détruit[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est traversée par le Gange, fleuve qui prend sa source dans l'Himalaya pour couler ensuite dans les plaines.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Haridwar est très ancienne. Elle est citée par les voyageurs chinois du VIIe siècle. Elle fut mise à sac par Tamerlan en 1399. Au XIXe siècle, elle fut un important centre des mouvements réformateurs religieux, notamment de l'Arya Samaj.

Son nom signifie « Porte de Hari », un des noms de Vishnou. Cependant les shivaïtes nomme la ville Hardvar en honneur à Shiva. Les trois de la trilogie hindou: Brahma, Vishnu et Shiva y aurait séjournés.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ghât de Har-ki-Pauri : les hindous considèrent que le Gange surgit de l'Himalaya à cet endroit précis. Ce caractère sacré est renforcé par la présence d'une empreinte de pied de Vishnou sur une pierre. De nombreux temples ont été construits en haut des marches du ghât. Les cendres des morts sont immergées ici.
  • Temple de Chandi Devi : ce temple se trouve au sommet d'une colline au sud d'Haridwar. Il fut construit par le roi du Cachemire Suchat Singh en 1929 et dédié à la déesse Chandi. La statue de la déesse aurait été érigée par Adi Shankaracharya au VIIe siècle.
  • Temple de Manasa Devi : construit sur la colline qui surplombe la ville, il est dédié à la déesse-serpent Manasa, une des formes de Durga. L'ascension de la colline se fait soit à pied, soit par un télésiège. La vue sur la ville et la vallée du Gange est excellente.
  • Bhimgoda Kund : le nom de ce puits (kund) provient de Bhima, un des cinq Pândava, héros du Mahābhārata, qui l'aurait creusé.
  • Ashram de Sapt Rishi : situé à cinq kilomètres d'Haridwar, l'ashram est construit sur les rives du Gange. D'après la légende, le Gange se serait séparé ici en sept bras pour ne pas déranger la méditation des sept sages hindous (rishi) qui priaient là.

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • Ārtī : tous les jours de l'année, à la tombée de la nuit, des dizaines de milliers de personnes se rassemblent pour assister au rituel qui célèbre le Gange. Les croyants font des offrandes au fleuve (souvent des fleurs avec une bougie). Ce rassemblement est très impressionnant de par la quantité de personnes présentes tous les soirs.
  • Kumbhamela : tous les douze ans a lieu ce grand pèlerinage qui réunit des millions de personnes. D'après The Imperial Gazetteer of India, on estime à deux millions et demi le nombre de participants en 1796 et à deux millions en 1808[3]. En 1892, une épidémie de choléra écourta le pèlerinage et conduisit les autorités à améliorer l'organisation de cette manifestation[3]. Lors de la Kumbhamela de 1986, cinquante personnes furent tuées lors d'une bousculade.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 180, ISBN 0816073368
  2. The A to Z of Hinduism, par B.M. Sullivan publié par Vision Books, pages 90 et 91, ISBN 8170945216
  3. a et b Haridwar The Imperial Gazetteer of India, 1909, v. 13, p. 52.