Hari Kunzru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hari Mohan Nath Kunzru (né à Londres en 1969) est un écrivain et journaliste anglais. Son œuvre a été traduite dans une vingtaine de langues.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine anglaise et indienne (Cachemire), Kunzru a grandi dans l'Essex. Il a fait ses études à la Bancroft's School (en), puis à Wadham College, à Oxford, et obtient un Master of Arts en philosophie et littérature à l'Université de Warwick.

Il a travaillé de 1995 à 1997 à Wired UK. Il a travaillé comme journaliste depuis 1998, écrivant pour des journaux tel que The Guardian et The Daily Telegraph. Il a été correspondant pour le magazine Time Out, et a travaillé comme présentateur TV, faisant des interviews pour une chaîne anglaise. Il a reçu en 1999 le titre d’Observer Young Travel Writer of the Year. De 1999 à 2004, il a été aussi l’éditeur musical du magazine Wallpaper et depuis 1995 il contribue à la publication de Mute, un magazine de culture et technologie. Il a remporté un Betty Trask Award et le Somerset Maugham Award pour son livre The Impressionist. Transmission, son deuxième roman, a été publié pendant l’été 2004 et a été désigné comme l’un des livres remarquables de l’année 2004 par le New York Times. Il a également publié en 2005 un recueil de petites histoires nommé Noise.

En 2003, Hari Kunzru a été reconnu par le magazine Granta comme l’un des vingt meilleurs jeunes écrivains britanniques. En 2005, le magazine Lire l’a nommé comme l’un des '50 écrivains pour demain'. Il a également été récompensé par le prix John Llewellyn Rhys pour les écrivains de moins de 35 ans, l’un des plus anciens prix littéraires de Grande-Bretagne.

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Impressionist, 2003
  • Noise, suivi de Transmission, 2005
  • My Revolutions, 2007
  • Leela, 2007
  • Dieu Sans Les Hommes, 2012

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]