Hardeknut de Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hardeknut, Harthacnut ou Hardegon de Danemark (vieux-norrois: Horða-Knútr) [1] est un roi du Danemark vers 900, inconnu de la Gesta Danorum de Saxo Grammaticus il est présenté alternativement comme le fils d’un inconnu nommé « Sweyn »[2], ou selon le « Ragnarssona þáttr » (Récit des fils de Ragnar) et l’Heimskringla, comme le fils du semi mythique Sigurd Œil de Serpent, lui-même fils du légendaire Ragnar Lodbrok[3].

Prédécesseurs[modifier | modifier le code]

Vers 890, selon Adam de Brême qui retrace l’Histoire des archevêques de Hambourg, un roi nommé Helge est déposé et le Danemark est conquis par des suédois commandés par le roi Olof le Suédois. Ce dernier et ses fils, Gyrd et Gnupa prennent le royaume « par la force des armes » [4] et règnent sur le Danemark.

Adam rapporte qu’il sont suivis sur le trône par Sigtrygg qui est le fils de Gnupa et d’une noble danoise Asfrid, ce dernier est connu par la pierre runique élevée près de Gottorp au Schleswig-Holstein par sa mère après sa mort [5].

Prise de pouvoir[modifier | modifier le code]

Adam de Brême dit qu’après Sygtrigg règne quelque temps à l’époque de l’Archevêque Hoger de Brême (909-917), Harthacnut venu de « Northmannia, le pays des Northmen », par lequel il entend la Norvège, ou la Normandie, récemment colonisé par les Danois[6] qui dépose immédiatement le jeune roi Sigtrygg, règne sans opposition et transmet le trône à son fils Gorm le Vieux.

Cependant le Chroniqueur saxon Widukind de Corvey note la défaite et le baptême forcé du roi danois Chnuba en 934 après une campagne du roi de Germanie Henri Ier de Germanie. Sur cette base Gnupa vaincu par Henri Ier l'Oiseleur aurait péri en guerroyant contre Gorm le Vieux et son fils Sigtrygg roi de Hedeby disparaît vers 943[7]

Source[modifier | modifier le code]

La mention historique la plus contemporaine sur « Harthacnut de Danemark » est l’entrée dans l’œuvre d’ Adam de Brême Livre 1 chapitre 52[8]. Bien que Adam de Brême cite le roi Sven Esdrissen comme son informateur sur l’histoire de la Scandinavie il se peut qu’il s’agisse d’une erreur de sa part car son œuvre contient d’autres indications qui sont désormais rejetés par les historiens.

Notons cependant l’utilisation des noms de Sven et d’ Hardeknut dans la descendance directe de Gorm de Danemark.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Littéralement Knut des Horða i.e des habitants du Hardsyssel région située sur la côte occidentale du Jutland
  2. Adam de Brême Histoire des archevêque de Hambourg Gallimard Paris 1998 (ISBN 2070744647) livre I chapitre 52 p. 61
  3. Snorri Sturluson Histoire des rois de Norvège Texte traduit et présenté par François-Xavier Dillmann, Gallimard Paris 2000 (ISBN 2070732118). « Histoire du roi Olaf Fils de Tryggvi » chapitre IX p.  232 & note no 4 p. 516
  4. Adam de Brême Histoire des archevêques de Hambourg Gallimard Paris 1998 (ISBN 2070744647) livre I chapitre 48 p. 58-59
  5. Asfriþr karþi kumbl þaun aft Siktriku sun sin aui Knubu (i.e: Asfrith fille d’Odinkar a fait sculpter cette pierre tombale pour Sigtrygg, son fils et celui de Gnupa)
  6. Sigtrygg n’était roi que depuis peu lorsque venant de Normandie, Hardeknut fils de Sven lui enleva le trône :Adam de Brême Op.cit livre I chapitre 52 p. 61
  7. Adam de Brême Histoire des archevêques de Hambourg Op.cit Livre I chapitre 48 p. 58-59 & note no 132 p. 243-244 .
  8. Celles du Livre I chapitre 55 & 57 ou il évoque le règne d’Hardeknut Gorm semble en effet concerner Gorm le Vieux

Bibliographie[modifier | modifier le code]