Harbin WZ-19

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Harbin WZ-19 Su-27 silhouette.svg
Constructeur Harbin Aircraft Manufacturing Corporation (HAMC)
Rôle Hélicoptère de reconnaissance et d'attaque
Premier vol 2011
Mise en service 2012
Équipage
1 pilote + 1 observateur
Motorisation
Moteur WZ-8C
Nombre 2
Type turbopropulseur
Dimensions
Envergure 11,93 m
Longueur 12 m
Hauteur 4,01 m
Masses
À vide 2 350 kg
Maximale 4 500 kg
Performances
Vitesse maximale 280 km/h
Plafond 6 000 m
Rayon d'action 700 km
Endurance 4
Armement
Interne 1 canon de 23 mm
Externe missiles antichars HJ-8, missiles antiaériens TY-90

Le Harbin WZ-19 (ou Z-19) est un hélicoptère de reconnaissance et d'attaque chinois. Le WZ-19 est une version armée du Harbin Z-9W. Il est en quelque sorte le cousin éloigné du Eurocopter AS365 Dauphin. Cet hélicoptère a été développé par HAMC pour équiper l'Armée populaire de libération.

Historique[modifier | modifier le code]

Hélicoptère apparu en 2011, nommé également Z-9W, proposé à l’export sous l’appellation WZ-19. Version d'attaque du Z-9, production locale du Eurocopter AS365 Dauphin[1]. Apparue avec le marquage de la 8e brigade d'aviation de l’armée en avril 2012[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le WZ-19 est une version améliorée du Z-9W (similaire au développement du Bell AH-1 Cobra depuis le Bell UH-1 Huey). Il est aussi très semblable aux Eurocopter AS365 Dauphin construits sous licence en Chine.

Le WZ-19 dispose du queue fenestron ce qui lui donne une furtivité sonore. Ces pots d'échappement protégés lui confère une protection face aux armes guidée par infrarouge. Il est aussi équipé de contre-mesure électronique. Le cockpit du Harbin WZ-19 est renforcé pour pouvoir résister lors d'un crash. Il est équipé d'une tourelle abritant le canon, celui-ci disposanf d'un télémètre laser et de quatre points d'emport sous voilure.

Le pilote est quant à lui équipé d'un viseur tête haute ressemblant à ceux dont sont équipés les pilotes de CAIC WZ-10. Début 2014, il apparaît une version équipé d'un radar à ondes millimètriques montée sur le mat du rotor principal[3].

Le concepteur du WZ-19 s'appelle Wu Ximing, diplômé à l'université Najing, il a participé, quelques années plus tôt, aux programmes du Changhe Z-8, du Changde Z-11, du Harbin Z-9W et du CAIC WZ-10.

Lors du Zhuhai Airshow, en 2012, le WZ-19 est présenté aux côtés du CAIC WZ-10. Le WZ-10 a été surnommé 霹靂火 (Pi Li Huo, en français: Orage féroce) et le WZ-19 黑旋風 (Hei Xuan Feng, en français: Tourbillon noir), le surnom de Li Kui.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Chine dévoile ses nouveaux hélicoptères d’attaque », sur Aerofan,‎ 25 novembre 2012 (consulté le 26 mars 2013)
  2. Guillaume Steuer, « Le Z-19 aux couleurs de l'armée chinoise », sur Air et Cosmos,‎ 16 avril 2012 (consulté le 26 mars 2013)
  3. http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/01/12/le-z-19-dote-d-un-radar-de-mat-854855.html

Lien externe[modifier | modifier le code]