Haras de la Vendée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haras de la Vendée
Image illustrative de l'article Haras de la Vendée
Présentation
Date de construction 1843
Propriétaire Propriété du Conseil Général de la Vendée
Site web haras.vendee.fr
Géographie
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Localité La Roche-sur-Yon
Localisation
Coordonnées 46° 39′ 50″ N 1° 25′ 37″ O / 46.6639504, -1.4269352 ()46° 39′ 50″ Nord 1° 25′ 37″ Ouest / 46.6639504, -1.4269352 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Haras de la Vendée

Géolocalisation sur la carte : Vendée

(Voir situation sur carte : Vendée)
Haras de la Vendée

Le Haras de la Vendée s’étend sur 4,5 hectares au cœur de La Roche-sur-Yon, préfecture du département de la Vendée, en région Pays de la Loire. Ce haras départemental abrite encore aujourd’hui une antenne des Haras Nationaux. Sa vocation première est d’être un pôle patrimonial, culturel et touristique lié au cheval, et une agence de développement du cheval en Vendée.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1665, Colbert crée les haras royaux pour le compte du roi Louis XIV. La vocation des haras sera longtemps militaire, relançant la production chevaline pour les troupes armées. L’administration des haras aura donc pour mission d’élever des étalons et d’améliorer les races équines. En 1806, Napoléon promulgue le décret de St Cloud. Celui-ci établit 6 arrondissements sur le territoire français, 6 haras et 30 dépôts. Une demande de dépôt d’étalons est faite par le Conseil Général de la Vendée et la municipalité de La Roche sur Yon (Napoléon-Vendée à cette époque). Une étude pour implanter 12 chevaux est menée mais rejetée par l’empereur. 1842 est l’année qui donnera à la ville de La Roche sur Yon un dépôt d’étalons grâce à une ordonnance du roi Louis-Philippe. Les travaux commenceront en 1843 et s’achèveront en 1846, année d’ouverture du haras. À cette époque, seule la maison du directeur, la sellerie d’honneur, et les deux écuries sud sont construites. Entre 1876 et 1904, les besoins se font plus importants et cinq nouvelles écuries permettent de stationner jusqu’à 220 étalons au sein du dépôt de la Roche sur Yon. L’architecture du Haras de la Vendée est de style néo-classique. Cette linéarité donnée aux bâtiments renvoie à la 1re révolution industrielle, lorsque l’intérêt premier était de pouvoir stationner le maximum de chevaux.

Le Haras aujourd’hui[modifier | modifier le code]

Façade Nord Ouest de la Maison du directeur du Haras de la Vendée

Longtemps nommé « Haras National de la Roche sur Yon », ce site patrimonial est devenu en 2008 le « Haras de la Vendée ». Il représente l’une des principales richesses patrimoniales de la ville de la Roche sur Yon. Ce site est également un carrefour pour toutes les associations de la filière cheval, volonté du Conseil Général de la Vendée et des Haras Nationaux lorsque le département a repris la propriété du Haras en 2006. En 2005, les Haras Nationaux, dans une politique de restructuration et de diminution du nombre de leurs établissements, ont fait appel aux collectivités territoriales et organisations socioprofessionnelles afin qu’elles leur proposent un projet innovant dans le but de pérenniser chacun des sites. Le Conseil Général de la Vendée y a donc élaboré un projet touristique et patrimonial.

Activité du Haras de la Vendée depuis 2006[modifier | modifier le code]

Un site culturel, patrimonial et touristique[modifier | modifier le code]

Démonstrations équestres
Façade Nord du Haras de la Vendée

Le Haras appartient au Département et c’est ce dernier qui gère directement l’activité touristique et culturelle proposée. Le public touristique et scolaire y est donc accueilli tout au long de l’année. Les visites guidées du haras englobent l’historique du haras, son fonctionnement, ses infrastructures, le conservatoire de chevaux du monde qu’il abrite, les métiers artisanaux toujours pratiqués dans les ateliers et la découverte des voitures hippomobiles des Haras nationaux. Le site propose des démonstrations équestres quotidiennes au printemps et en été, ainsi que des ateliers pédagogiques pour petits et grands. Des balades en voiture hippomobile sont organisées tous les jours d’ouverture de la saison. En juillet et août, chaque jeudi soir, un spectacle équestre de création est donné au sein des 4,5 hectares de verdure. Le Haras est également un lieu de rencontres et d’échanges pour tous les membres de la filière cheval. Il accueille également des évènements sportifs et culturels comme des concours et des championnats, mais aussi des manifestations équestres présentant les races du monde. Des manifestations sont organisées en partenariat avec les associations d’éleveurs vendéennes, soit des présentations de chevaux, des concours d’étalons, les trophées du cheval vendéen

Le Haras, un centre de formation[modifier | modifier le code]

Ecurie des étalons des Haras Nationaux au Haras de la Vendée

Le Haras de la Vendée est aussi un centre de formations, proposant des stages mais également 28 formations courtes différentes, concernant les métiers artisanaux, et principalement la sellerie, le dressage des chevaux, l’art de l’attelage etc. En ce qui concerne l’activité des Haras nationaux, ils exercent toujours leur mission d’origine dans les murs du Haras, et les éleveurs ont encore recours à leurs services lors de la saison de monte qui s’étend du 15 mars au 15 juillet. L’atelier de sellerie, le plus réputé de France, approvisionne tous les haras nationaux, et attire les professionnels du cheval. Il accueille également des stagiaires et étudiants en formation.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]