Harakmbut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harakmbut
Parlée au Pérou
Région Cuzco, Madre de Dios
Nombre de locuteurs 5 000[1].
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 amr, hug
IETF amr, hug

L’harakmbut (ou harakmbet, hate) est une langue amérindienne d'Amérique du Sud, parlée au Pérou dans les régions de Cuzco et de Madre de Dios[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Le harakmbut est souvent considéré comme un isolat. Cependant, Adelaar défend l'hypothèse d'un lien génétique avec les langues katukinanes[1].

Variétés[modifier | modifier le code]

De nombreux groupes constituent la population harakmbut: les Amarakaeri, Araisari, Huachipairi, Kisamberi, Pukieri, Sapiteri et les Toyoeri, aussi appelés Toyeri ou Tuyuneiri[1].

Pour Adelaar, ces différents groupes parlent une seule langue[1]. Ethnologue.com distingue deux langues différentes[non pertinent], l'amarakaeri (en) et le huachipairi (en)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Adelaar, 2004, p. 616.
  2. Classification de l'harakmbet dans Ethnologue.com[réf. à confirmer]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Adelaar, Willem F. H. et Muysken, Pieter C., The Languages of the Andes, Cambridge Language Surveys, Cambridge, Cambridge University Press, 2004 (Édition revue, 2007) (ISBN 978-0-521-36831-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]