Haplologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une haplologie, ou hapaxépie, est l'amuïssement d'un ou plusieurs phonèmes répétés ou proches. Ainsi, l'ectricité pour l'électricité serait un cas d'haplologie. On cite parfois, par jeu, haplogie comme exemple d'haplologie, mais cette forme n'existe pas dans l'usage réel.

Parfois considérée comme fautive (dans les cas précédents), elle peut cependant être lexicalisée :

  • le mot amphore vient du grec amphoreus, forme simplifiée par haplologie d'amphiphoreus, c'est-à-dire « que l'on porte (pher-) des deux côtés (amphi) » ;
  • tragi-comique, forme simplifiée de tragico-comique ;
  • morphonologie, employé délibérément par certains auteurs au lieu de morpho-phonologie ;
  • dysmorphobie, forme simplifiée de dysmorphophobie ;
  • Clermont-Ferrand, forme simplifiée de Clermont-Montferrand ;
  • en anglais, probably provient de la simplification de *probable-ly, phénomène qui s'applique à tous les adverbes de ce type.

L'haplologie porte parfois sur un mot :

Lorsqu'à la question : « Iras-tu au concert demain ? », l'on répond : « Oui, j'irai », on supprime par haplologie l'adverbe de lieu y. En effet, la forme grammaticalement correcte serait : « Oui, j’y irai ». Mais la répétition du son [i] (y-i) étant considérée comme euphoniquement gênante, on supprime l'adverbe y en évitant ainsi l'hiatus. Si la question avait été posée avec le verbe être : « Seras-tu au concert demain ? », la réponse : « Oui, j'y serai » ne posant pas le même problème euphonique, l'adverbe y reprendrait naturellement sa place.

De même, lorsqu'à la question : « As-tu obtenu des renseignements de cette personne ? » l'on répond « Oui, j'en ai obtenu », on supprime par haplologie l'un des pronoms adverbiaux en. En effet, la « bonne » réponse devrait être : « Oui, j'en en ai obtenu », l'un des pronoms en étant mis pour « des informations », l'autre pour « de cette personne ». L'un des deux est supprimé pour éviter un en en disgracieux.