Hanuman (film, 2005)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hanuman (homonymie).

Hanuman

Description de l'image  Hanuman2005logo.jpg.
Titre original Hanuman
Réalisation V.G. Samant,
Milind Ukey
Scénario Milind Ukey
Sociétés de production Percept Pictures Company,
Sahara One Motion Pictures,
Hyderabad Innovative (version télougou)
Pays d’origine Drapeau de l'Inde Inde
Genre Aventure
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hanuman est un film d'animation indien réalisé par V.G. Samant et Milind Ukey et sorti en Inde en 2005. C'est un dessin animé en animation traditionnelle en 2D. Il relate la vie du dieu hindou Hanuman. Hanuman est le premier long-métrage d'animation indien à remporter un gros succès au box-office à sa sortie ; ce succès inattendu stimule le développement des studios d'animations en Inde et le lancement d'autres projets de longs-métrages animés au cours des années suivantes.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film relate la vie du dieu-singe Hanuman depuis sa naissance et son enfance jusqu'à la fin de l'intrigue du Ramayana à laquelle Hanuman prend part aux côtés de Rama.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Hanuman
  • Réalisateurs : V.G. Samant, Milind Ukey
  • Scénario : Milind Ukey
  • Producteurs : Sumit Kumar, Purva Naresh. Version télougou : Manmohan Challa.
  • Producteur exécutif pour la version télougou : Sharrath Marar
  • Maisons de production : Percept Pictures Company, Sahara One Motion Pictures. Version télougou : Hyderabad Innovative
  • Musique : Tapas Relia
  • Montage : Huzefa Lokhandwala
  • Ingénieur du son : Javed Khan
  • Pays : Drapeau de l'Inde Inde
  • Langue : hindi, télougou
  • Date de sortie : 21 octobre 2005

Doublage hindi[modifier | modifier le code]

  • Mukesh Khanna : Hanuman[1]

Production[modifier | modifier le code]

Hanuman est réalisé avec un budget restreint et l'ensemble de l'animation doit être terminée en moins d'un an ; les équipes d'animation doivent en partie sacrifier la qualité pour répondre à ces contraintes[2].

Box-office[modifier | modifier le code]

Hanuman remporte un grand succès en Inde. Exploité sur 150 copies à sa sortie en octobre 2005, il rapporte 15 millions de roupies dès son démarrage, réalisant ainsi le meilleur démarrage de tous les temps pour un film d'animation en Inde ; ce score n'est battu qu'en juillet 2009 par L'Âge de glace 3[3]. Hanuman distance également de loin Harry Potter et la Coupe de feu, sorti dans la même période[4],[5]. Le site de box office indien IBOS fournit des chiffres un peu moins importants, mais qui placent les recettes totales de Hanuman nettement au-dessus de la moyenne, avec des recettes de 11,6 crores (soit 116 millions de roupies) tandis que la moyenne des films indiens est à 7,8 crores[6]. L'ensemble de ces chiffres montre, quoi qu'il en soit, que le film a été très rentable, puisque son budget s'élevait à 3 crores (30 millions de roupies, soit environ 450 000 euros) selon IBOS[6].

En mars 2006, Walt Disney Company India achète le droit de diffusion de Hanuman afin de diffuser le film sur Disney Channel en Inde sous la forme d'une mini-série, le film ayant été divisé pour l'occasion en huit épisodes[7].

L'effet Hanuman[modifier | modifier le code]

Les précédents longs-métrages d'animation indiens n'avaient jamais remporté de gros succès au box-office[8]. Le succès de Hanuman est donc une surprise, et fait l'effet d'un catalyseur sur l'industrie de l'animation en Inde, en convainquant les investisseurs que cela vaut la peine d'investir dans ce domaine et de consacrer de plus gros budgets aux projets de films d'animation. Le « Hanuman-effect » (expression employée par la journaliste Naomi Canton dans le Hindustan Times en mai 2008) encourage aussi les animateurs à lancer leurs propres projets, là où l'industrie de l'animation indienne était jusque là principalement consacrée à la sous-traitance technique de l'animation de longs-métrages pour l'étranger (principalement les États-Unis, le Canada et l'Europe)[9]. Les longs-métrages nés dans le sillage du succès de Hanuman choisissent à leur tour des sujets puisés dans la mythologie hindoue, qui permet d'une part de rassembler un public familial et d'autre part de faire émerger une animation indienne ayant son identité propre ancrée dans la culture du pays[10],[11].

Return of Hanuman[modifier | modifier le code]

Un second film consacré à Hanuman, Return of Hanuman, est sorti en décembre 2007[12]. Il ne s'agit pas exactement d'une suite, mais d'une histoire indépendante, qui se déroule à l'époque contemporaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Critique de Hanuman par Taran Adarsh (IndiaFM) sur le site Bollwood Hungama, 21 octobre 2005. Page consultée le 22 juin 2011.
  2. Suspended Animation, article d'Anastasia Guha dans Tehelka Magazine, vol.5, n°18, le 10 mai 2008. Page consultée le 26 juin 2011.
  3. « Ice Age 3 beats Hanuman, earns Rs.22mn », article du Hindustan Times le 7 juillet 2009. Page consultée le 22 juin 2011.
  4. « No child play, this one ! » article de Yojana Sharma dans le Hindustan Times le 1er janvier 0001 (sic, plus probablement fin 2005).
  5. « Hanuman joins the remix gang », article de l'Indo-Asian News Service dans le Hindustan Times le 14 janvier 2006. Page consultée le 22 juin 2011.
  6. a et b Fiche du box-office de Hanuman sur IBOS. Page consultée le 31 octobre 2012.
  7. « Walt Disney gets right to air Hanuman », article du Press Trust of India dans le Hindustan Times le 8 mars 2006. Page consultée le 22 juin 2011.
  8. « Can Hanuman create an opening for more animated films in India ? », article du IndiaFM News Bureau sur Bollywood Hungama le 18 octobre 2005. Page consultée le 26 juin 2011.
  9. « The Hanuman-effect », article de Naomi Canton dans le Hindustan Times le 5 mai 2008. Page consultée le 22 juin 2011.
  10. « Toon time for Gods », article de Princy Jain dans le Hindustan Times le 24 avril 2006. Page consultée le 22 juin 2011.
  11. « After Hanuman, Animation Fever Catches On... It's Krishna Now To Be Directed by Bapu », article non daté sur le site Mediaticks. Page consultée le 1er juillet 2011.
  12. « Hanuman Returns », article de Nikhat Kazmi dans Times of India le 28 décembre 2007. Page consultée le 22 juin 2011.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]