Hansgrohe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Grohe.

Hansgrohe est une entreprise allemande qui figure parmi les principaux acteurs mondiaux dans le domaine de la robinetterie sanitaire pour les salles de bain et les cuisines. Parmi ses produits, on trouve aussi des accessoires de tout type, des équipements de WC ainsi que des installations sanitaires telles les systèmes de canalisation, d'évacuation des eaux usées, d'alimentation et de raccordements, indispensables au bon fonctionnement des appareils sanitaires.

Le siège social de Hansgrohe se trouve à Schiltach, dans la Forêt-Noire, en Allemagne.

Hansgrohe vend ses produits sous plusieurs marques dont les plus connues sont Axor-Hansgrohe (robinetterie design haut de gamme) et Pontos (système de recyclage des eaux grises).

L'entreprise possède des filiales dans 37 pays et emploie plus de 3100 personnes. Parmi ses 10 usines, 6 sont situées en Allemagne[1].


Histoire[modifier | modifier le code]

En 1901, Hans Grohe (1871-1955) créa à Schiltach, dans la Forêt-Noire, une entreprise artisanale d'objets en tôle emboutie qu'il transforma rapidement en un commerce de produits sanitaires, un secteur tout récent à l'époque. En effet, il n'était pas encore dans les habitudes des gens en Allemagne de posséder leur propre salle de bain. Hans Grohe se lança donc dans la fabrication et le développement des douchettes, ce qui devint sa spécialité. En 1953, il inventa une douchette à main flexible dont la hauteur pouvait être ajustée grâce au glissement sur la barre de douche. Ce n'est qu'à partir du milieu du 20e siècle, que la salle de bain commença à devenir un standard dans les foyers.

Depuis 1968, le fils du fondateur, Klaus Grohe, est à la tête de l'entreprise familiale. En 2008, Klaus Grohe devient le président du Conseil de Direction de Hansgrohe SE.

L'entreprise demeure aujourd'hui entre les mains de la famille Grohe. Les trois fils de Klaus Grohe participent activement à son développement. Richard Grohe est le dirigeant de la marque Hansgrohe et le Vice-Président du Directoire. Philippe Grohe est à la tête de la marque Axor et Pierre Nicolas Grohe est « Directeur Planification Produits & Développement Hansgrohe Amérique du Nord »[2].


Relations entre Hansgrohe et Grohe[modifier | modifier le code]

Il est important de ne pas confondre l'entreprise Hansgrohe SE à Schiltach et l'entreprise Grohe AG à Hemer. Même si ces deux entreprises possèdent un nom similaire et figurent dans le même secteur d'activité, elles sont aujourd'hui indépendantes.

Il n'en était pas ainsi au début des années 1990. En effet, Hans Grohe, le fondateur de Hansgrohe, avait deux fils : Hans Grohe Junior et Friedrich Grohe, le fils du deuxième mariage. Les deux fils rejoignirent l'entreprise de leur père dans les années 1920. Cependant, en 1934, Friedrich Grohe quitta le business familial pour créer sa propre entreprise sous le nom de « Grohe ». Peu après, Hans Grohe Junior reprit la direction à Schiltach.

Les deux sociétés Grohe et Hansgrohe tirèrent profit de la situation d'après-guerre : les besoins en construction étaient énormes, ce qui entraîna une hausse importante de la demande pour la robinetterie de cuisine et de salle de bain. Puisque le seul défi était de satisfaire l'excès de demande, les deux entreprises restèrent en bons termes. Les problèmes apparurent néanmoins après la mort soudaine de Hans Grohe Junior en 1960, qui engendra des changements dans la stratégie de l'entreprise. Friedrich Grohe devint le PDG de Hansgrohe, tout en gérant simultanément sa propre entreprise, Grohe. Afin de minimiser le risque de concurrence directe et de cannibalisation, l'offre des produits fut réajustée. Hansgrohe privilégia les systèmes d'évacuation des eaux usées et les pommeaux de douche, alors que Grohe misa sur les mitigeurs. Enfin, en 1968, le troisième fils de Hans Grohe, Klaus Grohe, entra dans le business familial[3].

Même si la fusion des deux entreprises eut été une solution possible, elle n'eut jamais eu lieu, bien au contraire. Friedrich Grohe revendit 51% de son entreprise à ITT, un géant américain de la téléphonie, tout en gardant 27% des parts de Hansgrohe. Après sa mort, ses héritiers rachetèrent ses parts à ITT et vendirent leurs 26% des parts de Hansgrohe à American Masco Corporation of Indianapolis[4].

Au fil du temps, et à cause de l'environnement de plus en plus compétitif, les deux entreprises commencèrent à se disputer sur les droits de propriété concernant le nom Grohe. Le conflit se termina à la fin des années 1990, quand Friedrich Grohe accepta d'utiliser la marque "GROHE" tandis que Hansgrohe GmbH & Co continuait à lancer ses produits sous la marque "Hansgrohe"[5].

L'entreprise GROHE a sa propre histoire, qui commença par un désaccord entre Hans Grohe, le fondateur, et son fils Friedrich Grohe, sur la stratégie de l'entreprise de Hans Grohe. Friedrich Grohe décida donc de racheter une autre société de robinetterie qu'il renomma « Friedrich Grohe Armaturenfabrik » (Fabrique de robinetterie Friedrich Grohe)[6].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]