Hans Poelzig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans Poelzig (1927)

Hans Poelzig (né le 30 avril 1869 à Berlin et mort le 14 juin 1936 à Berlin) est un architecte, peintre et décorateur allemand, actif durant les années de la République de Weimar. Hans Poelzig emprunta le nom de jeune fille de sa mère qui était fille de comtesse.

Éducation[modifier | modifier le code]

En 1903 il devint enseignant et directeur de l'Académie des arts de Breslau (Kunst und Gewerbeschule - Breslau). De 1920 à 1935, il enseigna à l'Université technique de Berlin (Technische Hochschule - Berlin) et dirigea un département architectural à l'Académie des arts de Berlin (Preußische Akademie der Kunste) de Berlin.

Carrière[modifier | modifier le code]

Au tournant du siècle, après la fin de sa formation, Poelzig dessina beaucoup de bâtiments industriels. Il dessina un château d'eau de 51,2 m de haut à Posen pour une exposition industrielle de 1911. Elle deviendra un château d'eau. Il fut nommé architecte municipal de Dresde en 1916. Il devint un membre important du Deutscher Werkbund.

Poelzig fut aussi connu pour avoir réaménagé en 1919 l'intérieur de la Großes Schauspielhaus de Berlin pour Max Reinhardt, impresario de Weimar, ainsi que pour les décors du film Der Golem, une production de l'UFA[1].

Avec ses contemporains architectes à Weimar comme Bruno Taut ou Ernst May, l'œuvre de Poelzig s'est développé au milieu des années 1920 à travers l'Expressionnisme et la Nouvelle Objectivité avant l'arrivée d'un style plus conventionnel et plus économe de moyen. En 1927 il fut un des protagonistes du Weißenhofsiedlung à Stuttgart, première manifestation de ce qui allait devenir le Style international. Dans les années 1920 il dirigea une agence d'architecture en partenariat avec sa deuxième femme Marlene Poelzig (née Moeschke) (1894-1985). Poelzig dessina aussi la maison de la radiodiffusion dans le quartier de Charlottenburg à Berlin, un bâtiment remarquable à la fois dans l'histoire de l'architecture, de la Guerre froide et de l'ingénierie.

Façade sud du bâtiment construit par Poelzig en 1931 de l'université Goethe à Francfort-sur-le-Main

Le bâtiment de Poelzig le plus connu est l'énorme et légendaire bâtiment de l'IG Farben achevé en 1931, bâtiment construit pour l'administration de la compagnie IG Farben à Francfort-sur-le-Main, aujourd'hui connu comme étant le bâtiment Poelzig de l'université Goethe. En mars 1945 le bâtiment fut occupé par les forces alliées américaines, devenant le quartier général d'Eisenhower et demeurant occupé par les Américains jusqu'en 1995.

Quelques-uns de ses projets ne virent jamais le jour : c'est le cas du Palais des Soviets et de celui de la Société des Nations à Genève.

Poelzig mourut à Berlin en juin 1936.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Bâtiments[modifier | modifier le code]

Cinéma Babylon et appartements à Berlin
Grands magasins de Breslau construits en 1912
  • 1901 Flèche d'église à Wrocław [1]
  • 1904 Maison de famille avec pavillon de jardin pour l'exposition des Arts & Crafts
  • 1907 - vers 1909 : Bâtiment de bureau et magasins sur la Hohenzollernstraße à Breslau (aujourd'hui Wrocław, bâtiment démoli)
  • 1908 Immeuble de logement au coin de la Menzelstraße et de la Wölflstraße à Breslau (aujourd'hui Sztabowa/Pocztowa à Wrocław)
  • 1908 Immeuble de logement sur la Hohenzollernstraße à Breslau (aujourd'hui Wrocław, bâtiment démoli)
  • 1911 Usine d'acide sulfurique à Luboń
  • 1911 Silo à grains et marché couvert à Luboń
  • 1911 Hall d'exposition et tour à Poznań pour une exposition industrielle
  • 1912 Grands magasins sur la Junkernstraße à Breslau (aujourd'hui ul. Ofiar Oświęcimskich à Wrocław)
  • 1913 Hall d'exposition, restaurant à vin et pergola pour une exposition à Wrocław (aujourd'hui classé au patrimoine de l'UNESCO)
  • 1919 Großes Schauspielhaus à Berlin
  • 1920 Théâtre de festival à Salzbourg
  • 1924 Bureaux à Hanovre
  • 1927 Cinéma Deli à Breslau (aujourd'hui Wrocław, bâtiment démoli)
  • 1929 Haus des Rundfunks (Station de radio) à Charlottenburg (Berlin)
  • 1931 Bâtiment de l'IG Farben à Francfort-sur-le-Main
  • Appartements et cinéma sur la Rosa-Luxemburg-Platz à Berlin

Projets[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Poelzig chaperonna Edgar Ulmer sur le film ; quand Ulmer réalisa en 1934 le film noir The Black Cat, il lui rendit hommage en donnant le nom de « Hjalmar Poelzig » au méchant architecte grand prêtre satanique joué par Boris Karloff

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]