Hans Peter Richter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hans Peter Richter est un écrivain et psychosociologue allemand né en 1925 à Cologne et mort en 1993 à Mayence[1].

Il est notamment connu pour ses romans Mon ami Frédéric et J'avais deux camarades, où il dénonce la persécution des Juifs avant et pendant la Seconde Guerre mondiale, vue par les yeux d'enfants allemands.

Parcours littéraire[modifier | modifier le code]

Hans Peter Richter connaît dès son enfance l'entreprise de propagande nazie sur l'opinion allemande, l'accession d'Hitler au pouvoir et sa dictature. Il est né à la même époque que les deux enfants dont il raconte l'histoire dans son roman Mon ami Frederic (en allemand : Damals war es Friedrich), où on devine déjà ce que le récit doit aux souvenirs personnels de l'auteur. Vient ensuite le roman J'avais deux camarades (en allemand : Wir waren dabei), document autobiographique d'autant plus frappant qu'il reste simple et direct.

Hans Peter Richter devient sociologue et s'occupe d'organisation du travail ; il écrit plus de trente ouvrages et collabore à des émissions de radio et de télévision sur des sujets scientifiques et scolaires mais aussi sur les chansons françaises et allemandes. Un livre est entre autres à mentionner : À propos des jeunes lecteurs, paru en 1965. Il a publié, sous le titre Les jeunes lecteurs choisissent une étude sur la littérature pour la jeunesse.

Romans notoires[modifier | modifier le code]

J'avais deux camarades[modifier | modifier le code]

Mon ami Frédéric[modifier | modifier le code]

En Allemagne, avant la guerre, deux enfants sont inséparables. L'un deux s'appelle Frédéric. Il est Juif. Lorsque Hitler prend le pouvoir en 1933, la situation de la famille de Frédéric devient de plus en plus difficile. Jusqu'à ce que le dictateur décide que les Juifs n'ont pas le droit de vivre: on les insulte, on les chasse, et bientôt Frédéric est renvoyé de l'école...

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Karussell und Luftballon. Vier Geschichten für Kinder. Obpacher Buch- und Kunstverlag, Munich 1958 (illustré par Erich Hölle).
  • (de) Hans Richter, Damals war es Friedrich, München, Deutscher Taschenbuch Verlag, coll. « dtv pocket / 7800 »,‎ 2012 (ISBN 978-3-423-07800-9).
  • (de) Hans Richter, Wir waren dabei [Roman], Würzburg, Arena,‎ 2010 (ISBN 978-3-401-02751-7).
  • (de) Hans Peter Richter, Die Zeit der jungen Soldaten, München, Deutscher Taschenbuch Verlag, coll. « dtv pocket » (no 7831),‎ 1983 (ISBN 3-423-07831-6).
  • (de) Hans Richter, Mohammed, Balve (Sauerland), Engelbert-Verlag, coll. « Grosse Gestalten »,‎ 1974 (ISBN 3-536-00381-8).
  • (de) Hans Richter, Saint-Just und die Französische Revolution, Balve (Sauerland), Engelbert, coll. « Große Gestalten »,‎ 1975 (ISBN 3-536-00414-8).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Hans Peter Richter, biographie sur Deutscher Taschenbuch Verlag sur dtv.de, relu le 7 janvier 2014.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]