Hans Leonhard Schäuffelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nativité de Hans Leonhard Schäuffelin (Hambourg).

Hans Leonhard Schäuffelin, né à Nuremberg, vers 1480, et mort à Nördlingen entre 1538 et 1540, est un peintre et illustrateur allemand, qui ponctuellement fut aussi graveur.

Graphie du nom[modifier | modifier le code]

La graphie du nom de l’artiste est très variable. On trouve aussi bien Schauffele que Schäufelein ou Schäuffelein ou Scheifelin ou Schenfelein ou Schenflein ou Schoyffelin[1].

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Hans Leonhard Schäuffelin suivit l’enseignement d’Albrecht Dürer, dont il devint également le collaborateur dans les années 1504-1505 et du style duquel il s’inspira par la suite.

Il eut un fils, Hans Schäuffelin dit le Jeune. Probablement né à Nördlingen après 1515 et mort à Fribourg (en Suisse) vers 1582, Hans Schäuffelin le Jeune fut également peintre et dessinateur, mais sa rénommée n’atteignit pas celle de son père.

Œuvres (choix)[modifier | modifier le code]

  • Peinture du retable d’Ober-Sankt-Veit (d'après un dessin de Dürer)
  • Le Siège de Bethulie, fresque, Hôtel de Ville de Nördlingen
  • Histoire de Judith, Nördlingen
  • Retable Ziegler, Nördlingen
  • La Cène, cathédrale d’Ulm
  • Le Christ mort, cathédrale de Nuremberg
  • Descente de Croix, église Saint-Georges, Nuremberg

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Fr. Winkler, Die Zeichnungen Hans Süss von Kulmbachs und Hans Leonhard Schäufeleins, Berlin, Deutscher Verein für Kunstwissenschaft, 1942
  • Pierre du Colombier, in Dictionnaire universel de l’art et des artistes, Paris, Hazan, 1967
  • (de) Christof Metzger, Der Christgartener Altar des Hans Schäufelin : sein Bildprogramm und seine Rekonstruktion, Salzburg, Institut für Anglistik und Amerikanistik, 1996
  • (de) Christof Metzger, Hans Schäufelin als Maler, Berlin, Deutscher Verlag für Kunstwissenschaft, 2002 (ISBN 3-87157-198-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire Bénézit, éd. de 1976, tome IX, p. 349.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres projets[modifier | modifier le code]

Notices d'autorité[modifier | modifier le code]