Hans Ferdinand Linskens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hans Ferdinand Linskens (né le 22 mai 1921 à Lahr, Allemagne, - mort le 13 août 2007) était un botaniste et généticien allemand. De 1957 à 1986, il était professeur de botanique à l'Université Radboud de Nimègue[1]. Linskens était le rédacteur en chef de Theoretical and Applied Genetics (en) (1977 à 1987)[1] et Sexual Plant Reproduction[2]. Outre rédacteur de revues, il était aussi un éditeur influentiel de manuels[3].

Linskens a été membre élu de la Deutsche Akademie der Leopoldina Naturforscher, Société linnéenne de Londres, Académie royale néerlandaise des arts et des sciences, et l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) H. C. Becker, « In Memoriam: Hansferdinand Linskens (1921–2007) », Theoretical and Applied Genetics, vol. 116, no 1,‎ 2007, p. 1–2 (PMID 17932645, DOI 10.1007/s00122-007-0658-2)
  2. a et b (en) David Mulcahy et Mauro Cresti, « Hans Ferdinand Linskens », Sexual Plant Reproduction, vol. 20, no 4,‎ 2007, p. 167 (DOI 10.1007/s00497-007-0055-7)
  3. (en) A. Trebst, « Moderne Methoden der Pflanzenanalyse », Die Naturwissenschaften, vol. 53, no 15,‎ 1966, p. 391 (DOI 10.1007/BF01185170)