Hans Bronsart von Schellendorff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hans Bronsart von Schellendorff

Description de cette image, également commentée ci-après

Hans Bronsart von Schellendorff.

Naissance
Berlin
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 83 ans)
Munich
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale compositeur et pianiste
Maîtres Liszt
Conjoint Ingeborg Bronsart von Schellendorf

Répertoire

Concerto pour piano nº 2 de Liszt

Hans Bronsart von Schellendorff. (né à Berlin le , décédé à Munich le ) est un compositeur, chef d'orchestre et pianiste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bronsart von Schellendorff est né au sein d'une famille de militaires prussiens. Il a fait ses études à l'Université de Berlin. Il a appris le piano avec Adolph Jullack. Il est allé à Weimar en 1853 où il a rencontré Liszt et été introduit dans le cercle des musiciens amis de Liszt, dont Hector Berlioz et Johannes Brahms. On peut mesurer la proximité de ses relations avec Liszt au fait que c'est lui qui a joué la partie solo lors de la première exécution à Weimar du second concerto pour piano de Liszt, sous la direction du compositeur. Lorsque le concerto a été publié, Liszt l'a dédié à Bronsart. Bronsart von Schellendorff a entrepris des tournées de concerts qui l'ont conduit à Paris et Saint-Pétersbourg. Après avoir travaillé plusieurs années avec Liszt, il est devenu chef d'orchestre à Leipzig et Berlin, puis a occupé le poste de directeur général du théâtre royal à Hanovre de 1867 à 1887. Il a ensuite occupé un poste équivalent à Weimar de 1887 jusqu'à sa retraite en 1895. Ses dernières années se sont écoulées à Rottach-Egern, Pertisau et Munich. En tant que membre de l'Allgemeine Deutsche Musikverein (en), qu'il a présidé de 1888 à 1898, Bronsart a maintenu un équilibre entre la nouvelle école allemande et les représentants du courant conservateur.

Il a rencontré à Weimar sa seconde femme Ingeborg Bronsart von Schellendorf (née Ingeborg Lena Starck) (1840;1913), pianiste élève de Liszt et également compositrice. Ils se sont mariés en 1861.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Bronsart von Schellendorff comprennent :

  • Concerto pour piano en fa dièse mineur, opus 10,
  • Symphonie no 1 In die Alpen pour chœur et orchestre (perdue)
  • Symphonie no 2 Schicksalsgewalten (perdue)
  • Fruhlings-Fantasie pour orchestre
  • Manfred, poème symphonique pour chœur et orchestre
  • Cantate Christnacht
  • Opéra Der Corsar
  • Sextuor à cordes
  • Trio avec piano en sol mineur, opus 1 (1856)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Theodore Baker et Nicolas Slonimsky (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Nicolas Slonimsky), Dictionnaire biographique des musiciens [« Baker's Biographical Dictionnary of Musicians »], t. 1, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1995 (réimpr. 1905, 1919, 1940, 1958, 1978), 8e éd. (1re éd. 1900), 4728 p. (ISBN 2-221-06510-7)
  • Alan Walker, Franz Liszt, the Weimar Years: 1848-1861. Ithaca: Cornell University Press softcover. 1993 revision of a 1989 original pub. ISBN 0-8014-9721-3. (Bronsart is mentioned a number of times, Starck-Bronsart on p. 187.)
  • Adelslexikon Vol. II, in: Genealogisches Handbuch des Adels, Vol. 58 of all, C. A. Starke Verlag, Limburg an der Lahn (Allemagne) 1974, (ISSN 0435-2408)
  • Lettres de Liszt couvrant cette période avec de nombreuses références aux Bronsart dans Project Gutenberg

Liens externes[modifier | modifier le code]