Hans-Joachim Kahler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans-Joachim Kahler
Naissance 28 mars 1908
Mörchingen (Reichsland Elsaß-Lothringen)
Décès 14 janvier 2000 (à 91 ans)
Hambourg
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Flag of Germany (3-2 aspect ratio).svg République de Weimar (jusqu'en 1933),
Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Heer
Grade Generalmajor
Années de service 1927 – 1945
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement Führer-Grenadier-Brigade
Distinctions Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes mit Eichenlaub

Hans-Joachim Kahler (28 mars 1908 à Morhange - 14 janvier 2000 à Hambourg) est un général allemand de la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hans-Joachim Kahler naît le 28 mars 1908, à Morhange, une ville de garnison animée du Reichsland Elsaß-Lothringen. Le Bezirk Lothringen, district de Lorraine, est une zone fortement militarisée. Hans-Joachim Kahler se tourne naturellement vers le métier des armes. Il s’engage à 19 ans dans l’armée allemande. D’abord Fahnenjunker dans un régiment de cavalerie, le « Reiter-Regiment 14 », Kahler devient rapidement Leutnant, sous-lieutenant, en avril 1932. Hans-Joachim Kahler est promu Oberleutnant, lieutenant, en 1934. Il est promu Rittmeister, capitaine de cavalerie, en 1938.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Lorsque la guerre éclate, le capitaine Kahler est envoyé en Pologne, comme chef d’escadron. Il commande ensuite la « Panzerjäger-Abteilung 1 » de la 12e Panzerdivision sur le front ouest en mai-juin 1940. En juin 1941, Hans-Joachim Kahler est envoyé sur le Front Russe avec sa division. Promu Major, commandant, en 1942, Kahler est d’abord nommé Kommandeur du Kradschützen-Bataillon 22 , un bataillon d'infanterie motorisé, avant de commander le 34e en juillet 1942. En mars 1943, le commandant Kahler se distingue dans les environs de Seredina et de Ssewsk, ce qui lui vaut la Croix de chevalier de la Croix de fer, le 14 avril 1943, alors qu’il commande la Panzeraufklärungs-Abteilung 4, au sein du Panzergrenadier-Regiments 12.

Promu Oberstleutnant, Hans-Joachim Kahler commande le 5e Panzergrenadier-Regiment à partir du 12 mai 1943. Pour la défense de Desna, Kahler reçoit la très prisée la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne le 17 décembre 1943, à la tête de son régiment. Promu Oberst, colonel, Kahler est nommé Kommandeur de la Führer Grenadier Brigade le 1er juin 1944, unité qui se bat alors en Prusse orientale. Le 20 décembre 1944, le colonel Kahler est grièvement blessé. Il est transporté à l'hôpital, où il est promu Generalmajor le 31 janvier 1945. Rattrapé par l’avancée des Alliés, le général Hans-Joachim Kahler est envoyé en captivité, où il restera jusqu’en 1946.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fellgiebel, Walther-Peer : Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Podzun-Pallas, 2000.
  • Scherzer, Veit : Ritterkreuzträger 1939–1945; Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives Jena, Scherzers Miltaer-Verlag, 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]