Hans-Georg von Friedeburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans-Georg von Friedeburg (droite) le 7 mai 1945 avec Alfred Jodl et Wilhelm Oxenius.

Hans-Georg von Friedeburg (, Strasbourg - , Flensbourg-Mürwick) est un amiral allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Commandant des sous-marins et dernier commandant en chef de la Kriegsmarine, c'est à ce titre, qu'il signa dans la lande de Lunebourg la capitulation pour les forces armées allemandes de Hollande, d'Allemagne du nord-ouest et du Danemark, le .
Envoyé par l'amiral Dönitz à Reims, au siège du QG d'Eisenhower pour tenter une paix séparée il est éconduit par le général Eisenhower qui prévient Staline des tentatives allemandes.
Dönitz réitère ses avances le 6 mai en désignant alors le général Jodl, son chef d'état-major, mais Eisenhower exige une capitulation immédiate en assortissant ses dires de très graves menaces (bombardements aériens intensifiés, tirs contre tout soldat se réfugiant à l'Ouest...). Finalement Jodl et von Friedeburg signent, à Reims, le 7 mai 1945. Staline exigea que la capitulation de l'Allemagne soit réalisée dans sa capitale, à Berlin.
C'est également lui qui signera avec le maréchal Wilhelm Keitel et Hans-Jürgen Stumpff l'acte de capitulation de l'Allemagne, le 8 mai, dans une villa de Karlshorst dans la banlieue Est de Berlin en présence du général anglais Tedder, du général américain Spaatz, du maréchal russe Joukov et du général français de Lattre de Tassigny.

Il se suicida le 23 mai 1945, alors que les autorités militaires britanniques venaient arrêter les membres du Gouvernement du Reich à Flensbourg.


Décorations[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Patzwall and Scherzer 2001, p. 541.


Sur les autres projets Wikimedia :