Hanoukkia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie la Hanoukkia (chandelier à 8 branches +1) ne doit pas être confondue avec la Menorah (chandelier à 7 branches)
Une hanoukkia Loubavitch géante en forme de Y pour une cérémonie publique.
Hanoukkia traditionnelle polonaise avec des lampes à huile.
Hanoukkia moderne avec lampes à huile.

Une hanoukkia (חַנֻכִּיָּה en hébreu) est un chandelier à neuf branches dont une branche particulière est appelée shamash. Ce chandelier est utilisé par les Juifs lors de la célébration de Hanoucca, la fête des lumières, qui commémore la victoire des premiers Hasmonéens sur les légions syriennes séleucides.

Le nom de Hanoukkia donné à cette « ménorah de Hanoucca » est apparu à la fin du XIXe siècle à Jérusalem, dans la bouche de l’épouse de Eliezer Ben-Yehuda, qui est connu pour avoir ressuscité l’hébreu en tant que langue vivante.

On trouve des Hanoukkias de toutes sortes, classiques, modernes, fantaisie, mais pour être valides elles doivent toutefois respecter une règle : les 8 bougies doivent être bien alignées et régulièrement espacées, et la neuvième décalée par rapport aux autres. Les bougies peuvent également être remplacées par des lampes à huile, ou même par des lampes à gaz de camping lors des allumages sur les places publiques.

Symbole de la Hanoukkia[modifier | modifier le code]

La fête de Hanoucca célèbre la nouvelle inauguration du Temple de Jérusalem après sa libération à la suite de la révolte des Maccabées contre les Séleucides. Selon l’enseignement du Talmud, les Judéens victorieux ne trouvèrent qu’une petite fiole d’huile d’olive pure pour allumer la menorah du Temple. Or, cette fiole, qui n’aurait normalement permis qu’un allumage pour une journée, dura miraculeusement huit jours, ce qui laissa suffisamment de temps pour fournir de l’huile pure.

En souvenir de ce miracle des huit jours, la hanoukkia possède huit branches de même hauteur. Une autre raison est donnée au nombre de huit branches : cela permet de distinguer la hanoukkia de la menorah car, selon la halakha, il est interdit de reproduire à l’identique la menorah comme elle était dans le Temple, à cause de son caractère saint.

Utilisation de la Hanoukkia[modifier | modifier le code]

La fête de Hanoucca dure huit jours (comptés du soir au coucher du soleil au lendemain soir à la sortie des étoiles). À chacun des soirs, une lumière supplémentaire est allumée sur la hanoukkia (une le premier soir, deux le second soir… huit lumières le huitième soir).

Chaque soir de Hanoucca, les lumières du jour sont allumées, une par jour de droite à gauche. Ces lumières sont laissées près de la fenêtre pour être visible de l’extérieur, mais il est interdit de l’utiliser pour s’éclairer.

Ces lumières sont allumées à partir du feu de la neuvième branche, le shamash.

Fonctions du shamash[modifier | modifier le code]

Le shamash est une neuvième branche de la hanoukkia. Son feu sert :

  • à allumer les autres branches,
  • à éclairer les huit autres branches,
  • à empêcher de considérer les lumières de Hanoucca comme une source d’éclairage quelconque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]