Hannya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Masque de Hannya

Hannya (般若の面?) est, dans les légendes fantastiques du Japon, le fantôme d'une femme revenue sur terre pour assouvir sa vengeance[1].

Les démons Hannya sont très présents dans le théâtre , où on trouve les masques Hannya dans les pièces de théâtre Nō Aoi-nou-e et Dojo-ji[1].

Un démon Hannya apparaît également dans Le Dit du Genji (Genji monogatari)[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Janette Ostier, Le Jeu de l'éternel et de l'éphémère, 1974, référence 114
  2. Doris G. Bargen, Murasaki Shikibu, A woman's weapon: spirit possession in the Tale of Genji, University of Hawaii Press, 1997, p. 35
  3. Gregory Barrett, Archetypes in Japanese film: the sociopolitical and religious significance of the principal heroes and heroines, Associated University Presse, 1989, p. 98

Articles connexes[modifier | modifier le code]