Hangar agricole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hangar (homonymie).
Un hangar agricole au sud d'Ontario, au Canada.
Exemple de hangar agricole avec un toit mansardé, situé dans le Wisconsin.
Antique hangar agricole en bois situé à Bartoszówka, en Pologne.

Un hangar agricole est un bâtiment agricole utilisé pour le stockage (lorsqu'il s'agit des récoltes, on utilisait auparavant le terme de grange dont la superficie était calculée en fonction du cubage de ces récoltes) et permettant le travail dans un lieu couvert. Ayant un toit en tôle, tuile ou ardoise, ses principales ouvertures sont des portes à un ou deux panneaux. Il est parfois utilisé pour abriter les animaux ou stocker des véhicules et autres équipements agricoles. Les hangars agricoles sont construits généralement loin des fermes pour éviter la propagation d'incendie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les vieux hangars agricoles étaient construits en bois, bien que des hangars agricoles en pierre étaient également construits dans les régions où la pierre était un matériau de construction peu cher. Avant les années 1900, la plupart des hangars agricoles avaient des châssis en bois qui pouvaient résister aux tempêtes et supporter des charges lourdes, telles que la nourriture des animaux. Aux États-Unis devenus laiteries ces derniers avaient couramment des toits mansardés, ce qui devint l'une des caractéristiques de l'image populaire donnée aux laiteries. La plupart des hangars agricoles américains sont peints en rouge, avec des bordures blanches. Les hangars agricoles communs dans les régions propices à la culture du blé ont vu une augmentation de l'utilisation de chevaux de trait, comme le Clydesdale ou le percheron. Ces grands hangars en bois, remplis particulièrement par du foin, pouvaient donner lieu à des incendies spectaculaires qui faisaient souvent tout perdre aux fermiers. Avec l'arrivée des ramasseuses-presse, il fut désormais possible de stocker le foin et la paille à l'extérieur dans une enceinte protégée par un garde-feu.

Avec la notoriété grandissante des tracteurs après la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de hangars agricoles furent démolis ou remplacés par des hangars faits en bardage de feuilles d'acier laqué ou galvanisés fixées sur structure métallique.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Dans les anciens hangars agricoles, la partie supérieure était utilisée pour stocker le foin et parfois le blé. Le foin était placé sur une plate-forme, hissée vers le haut, par l'intermédiaire d'un système de poulies, accrochées dans un recoin du hangar.

Abri des animaux[modifier | modifier le code]

Une ferme comporte souvent des enclos de tailles et de formes diverses, utilisés pour abriter les gros et petits animaux. L'étage supérieur des hangars fut utilisée pour abriter les gros animaux. D'autres pièces d'un hangar agricole typique existent :

  • Une pièce où sont rangés les différents équipements équestres comme les brides, les selles, etc.
  • Une pièce de stockage de nourriture pour les animaux.
  • Un large couloir pour la circulation des animaux ou pour permettre l'accès des machines.
  • Un silo où sont stockés le blé et le foin fermentés.

Les hangars agricoles modernes contiennent souvent un corral intérieur avec à disposition du matériel vétérinaire pour les animaux malades.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]