Hanan d'Isqiya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hanan d'Isqiya est un rabbin babylonien du VIe siècle.

Il est principalement connu pour avoir rouvert l'académie de Poumbedita, qu'il dirigera de 589 à 608 EC, et est donc généralement considéré comme l'initiateur de la période des Gueonim.

La réouverture de Poumbedita[modifier | modifier le code]

Suite aux persécutions lancées par Hormizd IV contre les Juifs et les chrétiens, les académies de Soura et Poumbedita avaient dû fermer ; et leurs maîtres s'étaient réfugiés à Firouz Shabour, une localité située dans le voisinage de Nehardea. L'accession du général de Hormizd, Bahram Chobin, marqua la fin de ces persécutions ; c'est alors que Hanan retourne à Poumbedita, et rouvre l'académie de Poumbedita dont il assure le rectorat pendant 19 ans.

Gaon ou Savora ?[modifier | modifier le code]

Tous les chroniqueurs et historiens s'accordent jusque là ; cependant, certains ne considèrent pas Hanan comme le premier Gaon, et l'incluent parmi les Savoraïm (rédacteurs finaux du Talmud de Babylone). C'est le cas par exemple d'Abraham ibn Dawd[1], qui diverge sur ce point de Sherira Gaon[2].

Isaac Halevy[3] suit la tradition selon laquelle Rav 'Ina (ou Giza ou Gada, selon les manuscrits) et Rav Simouna furent les derniers Savoraïm[4], et que Hanan d'Isqiya était assis aux pieds de leurs disciples ; en conséquence, Hanan serait non seulement l'initiateur de la période gaonique, mais aussi le premier à porter officiellement le titre de Gaon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Cet article comprend du texte provenant de la Jewish Encyclopedia de 1901–1906, article « HANAN OF ISKIYA (ASIKIA) » par Executive Committee of the Editorial Board. & S. Mendelsohn, une publication élevée dans le domaine public.

  1. Executive Board, A. Eckstein & W. Bacher, GAON, Jewish Encyclopedia, 1901 - 1906
  2. Cf. la séquence établie par Sherira Gaon dans son Iggeret
  3. Dorot ha-Rishonim
  4. Cf. Seder Tanna'im we-Amora'im