Hanafuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cartes Hanafuda au début d'une partie de Koi-Koi.

Hanafuda (花札?, en japonais), traduit littéralement par Jeu des Fleurs, est un jeu de cartes traditionnelles japonaises. Il est composé de 12 séries de 4 cartes florales représentant chacune l'un des douze mois de l'année. Ces cartes sont très répandues et populaires au Japon, en Corée où elles sont appelées Hwa-t'u et également à Hawaï où le jeu est nommé Sakura ou Higobana. Inspirées par les jeux de cartes de missionnaires étrangers en 1549, les hanafuda sont l'ultime résultat d'une prohibition de tout élément étranger ainsi que des jeux d'argent du XVIIe au XIXe siècles, durant lesquels des dizaines de jeux de cartes furent créés de façon à éviter le ban.

Les cartes[modifier | modifier le code]

Il y a 48 cartes dans un jeu de cartes Hanafuda et 4 familles de cartes : les « spéciales » valant 20 points, les « animaux » valant 10 points (comprenant également la carte « coupe de saké » et « Iris d'eau japonais près d'un pont »), les « rubans » valant 5 points et les « normales » valant 1 point. Il y a 5 spéciales, 9 animaux, 10 rubans et 24 normales dans un jeu de cartes. La valeur des cartes peut être considérée comme inutile ou arbitraire, et n'est pas utilisée par tous les jeux, mais elle permet de mieux catégoriser les cartes.

Mois Fleur Cartes Images
Janvier Matsu (松) Pin 2 normales (1 pt), 1 ruban à poésie (5 pts) et 1 spéciale : grue japonaise (20 pts) Kintengu 01c.png Kintengu 01d.png Kintengu 01h.png Kintengu 01s.png
Février Ume (梅) Abricotier du Japon 2 normales (1 pt), 1 ruban à poésie (5 pts) et 1 animal : fauvette japonaise sur une branche (10 pts) Kintengu 02c.png Kintengu 02d.png Kintengu 02h.png Kintengu 02s.png
Mars Sakura (桜) Fleur de cerisier du Japon 2 normales (1 pt), 1 ruban à poésie[1] (5 pts) et 1 spéciale : rideau de campement (20 pts) Kintengu 03c.png Kintengu 03d.png Kintengu 03h.png Kintengu 03s.png
Avril Fuji (藤) Glycine 2 normales (1 pt), 1 ruban rouge (5 pts) et 1 animal : coucou (10 pts) Kintengu 04c.png Kintengu 04d.png Kintengu 04h.png Kintengu 04s.png
Mai Shobu (菖蒲) Iris 2 normales (1 pt), 1 ruban rouge (5 pts) et 1 animal : Iris d'eau japonais près d'un pont (10 pts) Kintengu 05c.png Kintengu 05d.png Kintengu 05h.png Kintengu 05s.png
Juin Botan (牡丹) Pivoine 2 normales (1 pt), 1 ruban violet (5 pts) et 1 animal : papillon (10 pts) Kintengu 06c.png Kintengu 06d.png Kintengu 06h.png Kintengu 06s.png
Juillet Hagi (萩) Lespédéza 2 normales (1 pt), 1 ruban rouge (5 pts) et 1 animal : sanglier (10 pts) Kintengu 07c.png Kintengu 07d.png Kintengu 07h.png Kintengu 07s.png
Août Susuki (薄) Miscanthus sinensis 2 normales (1 pt), 1 animal : oie en vol (10 pts) et 1 spéciale : pleine lune avec ciel rouge (20 pts) Kintengu 08c.png Kintengu 08d.png Kintengu 08h.png Kintengu 08s.png
Septembre Kiku (菊) Chrysanthème 2 normales (1 pt), 1 ruban violet (5 pts) et 1 animal : coupe de saké (10 pts) Kintengu 09c.png Kintengu 09d.png Kintengu 09h.png Kintengu 09s.png
Octobre Momiji (紅葉) Érable 2 normales (1 pt), 1 ruban violet (5 pts) et 1 animal : cerf sous un érable (10 pts) Kintengu 10c.png Kintengu 10d.png Kintengu 10h.png Kintengu 10s.png
Novembre[2] Yanagi (柳) Saule 1 normale représentant la foudre (1 pt), 1 ruban rouge (5 pts), 1 animal : hirondelle (10 pts) et 1 spéciale : homme au parapluie[3] (20 pts) Kintengu 11c.png Kintengu 11d.png Kintengu 11h.png Kintengu 11s.png
Décembre[4] Kiri (桐) Paulownia 3 normales[5] (1 pt) et 1 spéciale : phénix chinois (20 pts) Kintengu 12c.png Kintengu 12d.png Kintengu 12h.png Kintengu 12s.png

Histoire du Hanafuda[modifier | modifier le code]

Les Japonais ont découvert les cartes grâce aux Portugais au XVIIe siècle. Le principe trop guerrier des cartes catalanes ne correspondait pas à la philosophie japonaise. Au lieu d'utiliser les thèmes qui régissent le combat, la fortune et l'amour, les Japonais ont fait évoluer leurs propres cartes vers une thématique plus culturelle : les fleurs. Le premier et le plus connu des cartiers de Hanafuda est Nintendo. La célèbre marque (qui est plus connue maintenant pour ses jeux vidéo) a en effet été créée en 1889 afin de commercialiser les cartes de Hanafuda (elle a été leader dans ce domaine au Japon et exportait ces jeux aux États-Unis dans les années 1930).

Exemples de cartes anciennes Hanafuda[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Les cartes de hanafuda présentées sur cet exemple sont courbées en arc. Le carton est dur et cette courbure permet de les saisir facilement.

Jeux[modifier | modifier le code]

Ces cartes peuvent être utilisées pour jouer à différents jeux. Au Japon, on peut jouer à Hachi, Hachi-Hachi, Hana-awase, Hiyoko, Isuri, Koi-Koi, Mushi, Poka, Sudaoshi ou encore Tensho. En Corée, on joue à Godori, Minhwatu et Sutda. À Hawaï, on joue à Sakura.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On peut lire sur le ruban à poésie « Miyoshino », le nom d'une ville à Nara connue pour ses cerisiers japonais.
  2. Dans le jeu de cartes coréen, la série de cartes du mois de novembre est commutée avec celle du mois de décembre.
  3. Cette carte dépeint l'histoire d'un calligraphe, vivant à l'époque Heian, nommé Ono no Michigaze (couramment appelé « Ono no Tofu »). Alors que le jeune homme marchait sous la pluie, il vit une grenouille essayant de manger un insecte sur un saule. Voyant la grenouille tomber, et encore tomber, avant de finir par réussir, il apprit la valeur de la persévérance.
  4. Dans le jeu de cartes coréen, la série de cartes du mois de décembre est commutée avec celle du mois de novembre.
  5. 2 de ces 3 cartes sont le plus souvent utilisées pour afficher la marque du fabricant du jeu, comme le sont les jokers dans les jeux de cartes traditionnelles occidentaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]