Hana yori dango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hana Yori Dango (homonymie).

Hana Yori Dango (Boys Before Flowers)

花より男子
(Hana Yori Dango)
Genre comédie romantique
Manga
Cible
éditoriale
Shōjo
Auteur Yōkō Kamio
Éditeur Drapeau du Japon Shueisha
Drapeau de la France Glénat
Prépublication Drapeau du Japon Margaret
Sortie initiale octobre 1992 – septembre 2003
Volumes 37
Anime japonais
Réalisateur
Studio d’animation Toei Animation
Chaîne Drapeau du Japon Asahi Broadcasting Corporation
1re diffusion 8 septembre 199631 août 1997
Épisodes 51
Film d'animation japonais : Hana Yori Dango: The Movie
Réalisateur
Shigeyasu Yamauchi
Studio d’animation Toei Animation
Durée 90 minutes
Sortie

8 mars 1997

Drama japonais : Hana Yori Dango
Réalisateur
Yasuharu Ishii
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo Broadcasting System
1re diffusion 21 octobre 2005 – 16 décembre 2005
Épisodes 9
Drama japonais : Hana Yori Dango Returns
Réalisateur
Yasuharu Ishii
Osamu Katayama
Daisuke Yamamuro
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo Broadcasting System
1re diffusion 5 janvier 2007 – 16 mars 2007
Épisodes 11
Drama japonais : Hana Yori Dango Final
Réalisateur
Yasuharu Ishii
Sortie

28 juin 2008

Autre

Hana yori dango (花より男子) est un shōjo manga de Yōko Kamio comptant 37 volumes, prépublié dans le magazine Margaret de 1992 à 2003. Ce manga a rencontré un très grand succès au Japon mais également en Asie, de sorte qu'il s'est vu adapté en film live (Hana Yori Dango), en série TV animée de 51 épisodes, et en plusieurs séries TV : une adaptation taïwanaise sous le titre Meteor Garden,en japonais sous le même nom Hana Yori Dango, coréenne sous le nom de Boys Over Flowers et chinoise Meteor Shower. La série japonaise a également donné naissance à un nouveau film en 2008, concluant la série en reprenant la même équipe.

Le titre est un jeu de mot sur le proverbe japonais « Hana yori dango » (花より団子), littéralement « des boulettes de pâte de riz plutôt que des fleurs ». Le sens est qu'il vaut mieux préférer quelque chose d'utile (les boulettes) à quelque chose d'esthétique (les fleurs). Dans le titre du manga, dango s'écrit 男子, qui se lit habituellement danshi mais peut aussi se lire dango, et veut dire le jeune homme. Qui se traduit alors, « Les hommes sont préférables aux fleurs ».

La série est un grand succès, étant en 2007 le deuxième manga pour fille le mieux vendu de l'histoire du Japon avec un total de plus de 60 millions d'exemplaires (ce qui suppose plus d'un million pour chaque tome). Le manga remporte le prix Shōgakukan dans la catégorie Shōjo en 1996.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Hana yori dango raconte l'histoire de Tsukushi Makino, seize ans, dont les parents ont tout sacrifié pour l'envoyer à Eitoku, une école privée pour enfants de bonne famille, très au-dessus de leurs moyens, dans l'espoir de récolter un beau et riche gendre.

La vision de Tsukushi n'est pas vraiment la même. Il faut dire que l'ambiance qui règne là-bas est exécrable. Les élèves sont mauvais jusqu'à l'os, tels des stéréotypes d'enfants de riches, surtout le F4, un groupe de quatre garçons extrêmement riches et qui font la loi à Eitoku. Quiconque s'oppose aux F4 recevra le fameux carton rouge et se fera persécuter par toute l'école. Makino est bien décidée à rester dans son coin pendant les deux ans qui lui restent, et à se consacrer à ses études.

Mais voilà qu'un jour, la seule amie de Tsukushi, Sakurako, trébuche sur Tsukasa Dômyôji, le chef du F4 et héritier du groupe Dômyôji, le plus riche du Japon. Celle-ci implore son pardon mais les garçons ne semblent pas prêts à l'écouter. Tsukushi prend alors son courage à deux mains et défend son amie. Le lendemain, elle reçoit le carton rouge. La tension monte jusqu'à la déclaration de guerre ! Dômyôji, le plus dangereux des quatre, voit sa fierté bafouée et élabore toutes sortes de plans pour « torturer » Tsukushi.

Reniée par toute l'école, Tsukushi trouve du réconfort auprès de Rui Hanazawa, membre calme et réservé du F4. Bientôt sous le charme de celui-ci, Tsukushi résiste et donne du fil à retordre aux trois autres. Elle est déterminée à ne pas se laisser faire et n'hésite pas à remettre Dômyôji en place, ce qui ne le laisse pas indifférent.

Qui aurait cru que le fort caractère de Tsukushi lui permettrait de s'intégrer au sein du F4 ? La plus pauvre du lycée qui traîne avec les plus riches et les plus populaires... Cette situation ne tarde pas à attirer la méchanceté des autres élèves envers Tsukushi. Les épreuves sont dures mais Tsukushi se relève plus forte à chaque fois. Dômyôji tombe peu à peu éperdument amoureux de Tsukushi mais ne réfléchit pas avant d'agir. Il ne connaît rien à l'amour, et résout tout par la violence ou l'intimidation... Sa maladresse fait qu'elle le déteste toujours plus. Dômyôji finira par changer de caractère peu à peu. Mais, si Rui tombait amoureux de Makino ?

Fiche[modifier | modifier le code]

  • Auteur : Yōko Kamio
  • Nombre de volumes : 37 (série terminée), le dernier étant un tome bonus sorti quelques années après la conclusion de la série. L'édition collector compte 20 tomes.
  • Nombre de volumes parus en France : 37
  • Éditeur japonais : Shueisha, collection Margaret.
  • Éditeur français : Glénat

Adaptation en anime[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes :

  • épisode 01 : Déclaration de guerre !
  • épisode 02 : Une fille sans nom !
  • épisode 03 : Je ne serai pas blessée !
  • épisode 04 : Un duo commun !
  • épisode 05 : Ce type, lui et moi !
  • épisode 06 : Cendrillon pour une nuit
  • épisode 07 : Nuit d'amour à Atami.
  • épisode 08 : Un nouveau semestre de cauchemars !!
  • épisode 09 : Tsukasa Dômyôji disjoncte !
  • épisode 10 : Celle qui abandonne tout.
  • épisode 11 : L'amour au-delà de l'horizon.
  • épisode 12 : Un rendez-vous sous la neige.
  • épisode 13 : Un développement trop rapide.
  • épisode 14 : Le secret de Sakurako.
  • épisode 15 : Disparais de ma vue !!
  • épisode 16 : Crois en moi !
  • épisode 17 : Je t'ai enfin attrapée.
  • épisode 18 : Veux-tu sortir avec moi ?
  • épisode 19 : Un petit oiseau qui s'agite dans mon cœur.
  • épisode 20 : Une douce nuit de trahison.
  • épisode 21 : Crime et châtiment d'un baiser.
  • épisode 22 : Premier rendez-vous en eaux troubles !
  • épisode 23 : Le retour de Tsubaki Dômyôji !
  • épisode 24 : La tempête de l'amour ! Exclus d'Eitoku !?
  • épisode 25 : Deux façons d'aimer.
  • épisode 26 : Une nuit ensemble sans sommeil !
  • épisode 27 : Dômyôji part pour New York !!
  • épisode 28 : Tsukushi part pour le Canada !!
  • épisode 29 : Son corps contre le mien !
  • épisode 30 : Veux-tu un ami ?
  • épisode 31 : Le choc ! Un autre carton rouge
  • épisode 32 : Dômyôji... ne viendra pas !?
  • épisode 33 : Un jour, nous en rirons
  • épisode 34 : La femme de ma vie !
  • épisode 35 : Des amoureux en fuite !?
  • épisode 36 : Le plan secret de la mère de Tsukasa
  • épisode 37 : Une confrontation planifiée !
  • épisode 38 : Je vais te dresser !!
  • épisode 39 : Le triangle maudit
  • épisode 40 : Renversement amoureux
  • épisode 41 : L'aube d'un nouveau jour
  • épisode 42 : Surprise ! Un double rendez-vous !
  • épisode 43 : Les bleus au cœur
  • épisode 44 : Tu n'es pas la bonne personne !
  • épisode 45 : Ouvre ton cœur
  • épisode 46 : La tornade approche !
  • épisode 47 : Une nouvelle étudiante à Eitoku !
  • épisode 48 : Études à l'étranger !!
  • épisode 49 : Notre nouvelle relation
  • épisode 50 : Il est temps de dire adieux
  • épisode 51 : I-N-T-E-R-M-I-N-A-B-L-E

Adaptation en drama japonais[modifier | modifier le code]

Hana Yori Dango saison 1 (2005)

C'est le groupe japonais Arashi (dont fait partie Jun Matsumoto) qui interprète les deux titres des génériques du drama, 'Wish' pour la saison 1 et 'Love so sweet' pour la seconde saison.

La chanson 'Planetarium' d'Ai Otsuka figure dans la bande originale de la première saison. Quant à la deuxième saison, Utada Hikaru interprète la chanson 'Flavor of Life'.

Œuvres dérivées[modifier | modifier le code]

Films
Drama

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Marie-Saskia Raynal, « Hana yori dango », dans Manga 10 000 Images n°3, Versailles : Éditions H, septembre 2010, p. 194-195.

Liens externes[modifier | modifier le code]