Han Wendi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Han Wendi
Naissance 202 av. J.-C.
Décès 157 av. J.-C.

Han Wendi (文帝) (202 av. J.-C.157 av. J.-C.) est un empereur chinois de la dynastie Han de 179 av. J.-C. à 157 av. J.-C. Son nom personnel est Liu Heng (劉恆). Il est le fils de l'empereur Han Gaozu et la concubine Dame Bo.

Époque antérieure à son accès au trône, prince de Dai[modifier | modifier le code]

En 196 av. J.-C., l'empereur Gaozu créa la principauté de Dai (代國) et l'attribua à son fils Liu Heng avec le titre de prince de Dai (代王). La capitale était JinYang (晉陽, actuel  Taiyuan, Shanxi). 

Après la mort de l'empereur Gaozu et pendant les 15 ans de règne de l'impératrice douairière Lü Zhi, le prince Dai, homme prudent, se tenait loin des intrigues de cour.

Accession au trône[modifier | modifier le code]

En 180 av. J.-C., l'impératrice douairière Lü mourut, les dignitaires restés fidèles à la famille Liu réussirent à éliminer le clan Lü qui accaparait le pouvoir. Ils délibèrent pour le choix du nouvel empereur parmi les descendants de Gaozu. Finalement leur choix porta sur le prince Dai pour plusieurs raison : c'était le plus âgé des fils encore en vie de Gaozu, il avait la réputation d'un prince vertueux et paisible, et, ce qui était très important, sa mère, Dame Bo, étant d'origine humble, ne comptait personne dans son clan qui pourrait un jour devenir une menace pour le trône.

Après quelques hésitations, le prince Dai, alors âge de 23 ans, accepta l'offre et accéda au trône sous le nom de Wendi

Règne[modifier | modifier le code]

Les premiers empereurs de Han pratiquent wuwei (無为 non-intervention) dans l'art de gouverner. Le règne de Wendi et celui de son fils Han Jingdi sont considérés par les historiens comme une période de paix, de prospérité et de justice (règnes de Wen et de Jing 文景之冶). 

Durant son règne, il y eut plusieurs manifestations d'indépendance de grands féodaux, particulièrement en 177 av. J.-C., mais Wendi réussit chaque fois à ramener la paix sans utilisation de violence.

Wendi meurt en 157 av. J.-C.. Son fils Han Jingdi lui succède.