Han-sur-Lesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Han-sur-Lesse
Le village le long de la Lesse
Le village le long de la Lesse
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Dinant
Commune Rochefort
Code postal 5580
Zone téléphonique 084
Démographie
Gentilé Hayet(te)
Géographie
Coordonnées 50° 07′ 34″ N 5° 11′ 16″ E / 50.12611, 5.1877850° 07′ 34″ Nord 5° 11′ 16″ Est / 50.12611, 5.18778  
Superficie 944 ha = 9,44 km2

Géolocalisation sur la carte : Province de Namur

Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Han-sur-Lesse

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Han-sur-Lesse

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Han-sur-Lesse

Han-sur-Lesse (en wallon Han-so-Lesse) est une section et un village de la ville belge de Rochefort situés en Région wallonne, dans la province de Namur et l'arrondissement de Dinant.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Aujourd'hui, sa population de résidents permanents est d'un bon millier d'habitants, mais en pleine saison touristique (juillet et août) il faut compter 3 000 personnes supplémentaires au village.

L’église Saint-Hubert.

Anciennes appellations[modifier | modifier le code]

Han-sur-Lesse a eu différents noms au fil du temps. À partir de 1139, le petit village s'appelait Ham, dès 1266 Han Sur Lesche, dès 1465 Han Sur Lece et à partir de 1528 Ham sur lez.

Beaucoup de villes et villages possèdent comme préfixe ou suffixe le mot Han ou Ham. Ces villages se trouvent toujours dans le méandre d'une rivière. Où est le méandre à Han-sur-Lesse ? L'ancien lit de la Lesse, dit « chavée de la Lesse », est encore utilisé par cette dernière lors de fortes crues. Les villageois disent que « les eaux tournent ». En réalité, elles tournent dans leur ancien lit autour de la montagne, car le « gouffre de Belvaux », qui est l'entrée de la Lesse dans les grottes, ne peut absorber toute l'eau. La rivière sortie de son lit y revient à la sortie des grottes. Le parcours par l'ancien lit et le retour à l'actuel dessinent donc bien deux méandres, le village se trouvant dans le second. L'entrée du « gouffre de Belvaux » a été noté par le général de Hoowen sur une de ses lithographies comme le « trou du Han » et non pas « trou de Han », car il formait un trou dans le premier han de la rivière s'engouffrant dans les grottes.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le tram en direction des grottes.
La sortie des grottes.

Comme son nom l'indique, la localité est située sur une rivière, la Lesse, un affluent de la Meuse, qui a provoqué aux alentours l'érosion partielle du massif calcaire de la Calestienne, si bien que des grottes sont apparues. Ces grottes, mondialement connues sous le nom de grottes de Han, sont la principale attraction du village.

À côté de celles-ci, un parc d'animaux sauvages a été ouvert en 1970. Ce parc réunit diverses espèces d'animaux sauvages : sangliers, daims, tarpans, bisons européens, bouquetins, grands ânes du Poitou, aurochs reconstitués, ours bruns, ainsi que des loups et des lynx eurasiens. Le parc animalier se visite à bord d'un petit train routier.

De plus, on y trouve également le Musée du monde souterrain, où le visiteur peut voir comment les grottes se sont formées et comment on les explore. Ce musée héberge une collection de trouvailles archéologiques sur une période allant du Néolithique à nos jours. Le tout est réuni dans le domaine des grottes de Han.

Accès en transports en commun[modifier | modifier le code]

Le bus TEC n° 29 Jemelle - Wellin - Grupont relie presque toutes les heures la gare de Jemelle au centre de Han-sur-Lesse, en correspondance avec le train de Bruxelles, et ce y compris les samedis, dimanches et jours fériés.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :