Halodule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Halodule est un genre d'herbes marines monocotylédones de la famille des Cymodoceaceae formant des Herbiers marins, qui comprend 2 à 8 espèces selon les sources.

Le nom générique Halodule dérive du grec « hals  » (latin « halos ») (sel) et « dulo » (esclave)[1], pour qualifier une plante qui vit exclusivement en eau salée.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Ce sont des plantes marines herbacées, vivaces, appartenant à la famille des Cymodoceaceae, dont les caractères distinctifs sont les suivants[2] :

  • Feuilles en forme de ruban, portant une gaine à leur base, une ligule à la jonction de la gaine et du limbe,
  • Présence de nombreuses cellules à tanin sur les feuilles,
  • Tige ne portant pas de feuilles à chaque nœud du rhizome et dotée de racines ramifiées,
  • Feuilles plates portant 7 à 17 nervures.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

La liste des espèces acceptées dans ce genre est controversée, en effet :
Selon ITIS :

Selon AlgaeBase :

Selon WoRMS

Halodule sp. - Photo US-EPA

Synonymie[modifier | modifier le code]

Certaines Halodule était anciennement nommées Diplanthera Thou., 1811 ; du latin « diplo  » (double) et « anther  » (anthère), plante dont la fleur mâle présente deux anthères soudées.

La synonymie des espèces est la suivante :

  • Halodule ciliata
    • Diplanthera ciliata Hartog, 1960
  • Halodule emarginata
    • Halodule lilianeae Hartog, 1972
  • Halodule pinifolia
    • Diplanthera pinifolia Miki, 1932
  • Halodule uninervis
    • Cymodocea australis (Miq.) Trimen, 1885
    • Diplanthera indica Steud., 1840
    • Diplanthera madagascariensis Steud., 1840
    • Diplanthera tridentata Steinh., 1838
    • Diplanthera uninervis (Forssk.) F.N.Williams, 1904
    • Halodule australis Miq., 1856
    • Halodule tridentata (Steinh.) Endl. ex Unger, 1843
    • Phucagrostis tridentata Ehrenb. & Hempr. ex Boiss., 1882
    • Zostera tridentata Solms, 1867
    • Zostera uninervis Forssk., 1775
  • Halodule wrightii
    • Diplanthera beaudettei Hartog, 1960
    • Diplanthera dawsonii Hartog, 1960
    • Diplanthera wrightii (Asch.) Asch., 1897
    • Halodule beaudettei (Hartog) Hartog, 1964
    • Halodule brasiliensis Lipkin, 1980

Distribution[modifier | modifier le code]

Ce genre est largement répandu dans l'océan Indien jusque dans la zone sud-ouest de l'océan Pacifique, ainsi que dans le golfe du Mexique. Plus précisément[2] :

  • Halodule pinifolia est répandue de l'ouest de l'océan Pacifique tropical ; de Taïwan et sud du Japon, au Queensland (Australie),
  • Halodule uninervis est largement distribuée en zone Indo-Pacifique, c'est-à-dire des côtes est-africaines aux Philippines et au Queensland (Australie),
  • Halodule wrightii : a été récoltée dans l'ouest de l'océan Atlantique tropical et sur les côtes atlantiques d'Afrique.


Répartition du genre Halodule

Écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. ICE, « Latin-Greek-English Cross Reference Search » (consulté le 8 janvier 2010)
  2. a et b (en) Phillips R.C. et Menez E.G., Seagrasses, Washington, D.C, Smithsonian Institution Press,‎ 1988, 104 p. (lire en ligne), p. 27-28, 46 et 52-55