Halo Wars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Halo Wars
image

Éditeur Microsoft Game Studios
Développeur Ensemble Studios
Musique Stephen Rippy

Début du projet 2004
Date de sortie Icons-flag-jp.png 26 février 2009[1]
Icons-flag-us.png 3 mars 2009[1]
Icons-flag-eu.png 27 février 2009[1]
Genre Jeu de stratégie en temps réel
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Xbox 360
Média DVD
Langue Multilingue
Contrôle Manette

Halo Wars est un jeu de stratégie en temps réel développé par Ensemble Studios et publié par Microsoft Game Studios sur la console Xbox 360. La sortie s'est fait le 26 février 2009 au Japon et en Australie, le 27 février en Europe et le 3 mars aux États-Unis. Ce jeu se déroule dans l'univers de fiction Halo en l'an 2531, 20 ans avant les évènements du jeu Halo: Combat Evolved. Le joueur commande des soldats humains du vaisseau Spirit of Fire pour empêcher qu'une flotte d'anciens vaisseaux tombent aux mains de l'Alliance Covenante.

Le jeu a été officiellement présent au Xbox Show 2006. Ensemble Studios a créé le jeu pour qu'il soit spécifiquement adapté à la Xbox 360. Le studio a été fermé par Microsoft juste avant la sortie du jeu mais un nouveau studio a été créé par des membres d'Ensemble Studios. Appelé Robot Entertainment, l'entreprise continue de s'occuper du jeu par le biais de mise à jour et contenu téléchargeable.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

L'histoire de Halo Wars se déroule vingt ans avant les évènements de Halo: Combat Evolved, au début de la guerre opposant les Humains du CSNU et la Coalition Covenants. Le jeu nous permettra de voir de nouvelles unités et véhicules du CSNU, ainsi que l'armada du programme Spartan-II, dont le Master Chief (le héros de la série Halo) est l'un des dernier représentant. Sept personnages de la trilogie halo sont présent dans ce jeu : le Capitaine Cutter, le Professeur Anders, le Sergent Forge, un Arbiter inconnu, le Prophète du Regret, le chef Brute et l'intelligence artificielle Serina. Les Parasites sont impliqués dans l'histoire.

Le scénario de Halo Wars se déroule dans l'univers de Halo au XXVIe siècle. En 2525, un collectif de races extraterrestres connu sous le nom de Covenant attaque l'espèce humaine, qu'ils considèrent comme hérétique. Le jeu se déroule en l'an 2531[2], environ 20 ans avant les événements de Halo: Combat Evolved[3]. Six ans après l'invasion de Harvest par les Covenant, des forces de l'CSNU sont toujours en train de se battre sur la planète.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Le commandant du vaisseau de guerre du CSNU Esprit de feu est le capitaine James Cutter, un leader admiré par ses hommes[4]. John Forge est un marine qui sert sous les ordres du capitaine Cutter ; sa dévotion à ses hommes lui a valu d'avoir été emprisonné deux fois pour avoir désobéi aux ordres[5]. Le professeur Ellen Anders se joint à l'expédition militaire de l'Esprit de feu ; c'est une scientifique qui s'intéresse aux anciennes ruines des Forerunners. L'Esprit de feu est contrôlé par Serina, une intelligence artificielle au sens de l'humour sardonique[6]. L'expédition Covenant à la recherche d'artefacts Forerunners est menée par un guerrier saint appelé l'Arbiter que le Haut prophète de la vérité a chargé de planifier la destruction de l'espèce humaine[7].

Scénario[modifier | modifier le code]

L’Esprit de feu est envoyé sur les ruines de la planète Harvest pour enquêter sur une activité Covenant. Cutter apprend que les Covenants ont extrait quelque chose au pôle nord. Lorsque le poste principal du CSNU sur Harvest est capturé, Cutter ordonne à Forge de le reprendre.

Peu après, Forge découvre que les Covenants, sous les ordres de l'Arbiter, ont découvert une installation Forerunner. Les troupes de Forge viennent à bout des Covenants avant qu'ils puissent détruire l'installation et Anders arrive. Elle détermine que l'installation est une carte interstellaire et reconnaît les coordonnées de la colonie humaine Arcadia.

L'Esprit de feu voyage alors jusqu'à Arcadia, où les Covenants ont commencé à attaquer les villes et massacrer les civils. Forge contacte les forces spéciales Spartan de la région et les aide à organiser l'évacuation. Les Covenants construisent un gigantesque bouclier d'énergie pour masquer la construction d'un Scarab, mais les forces du CSNU utilise un équipement expérimental pour passer à travers.

Le Scarab est détruit mais l'Arbiter kidnappe Anders et s'enfuit de la planète.

Forge et les Spartans retournent à l'Esprit de feu et suivent le signal d'Anders pour arriver sur une planète inconnue dans un autre système solaire. La surface de la planète est infestée par le parasite Flood qui attaque et assimile toute forme de vie intelligente qu'il rencontre. L’Esprit de feu active par inadvertance une station Forerunner et rentre à l'intérieur de la planète. Le Flood s'empare du vaisseau et des sentinelles Forerunners apparaissent pour éliminer le Flood ainsi que les troupes du CSNU. L'équipage découvre que la planète est creuse, avec un intérieur habitable et un soleil miniature. Les Covenants prévoient d'activer une flotte de vaisseaux Forerunner à l'intérieur de la planète et de s'en servir pour détruite l'humanité.

Alors que les vaisseaux Forerunners sont activés, Anders s'échappe à travers un téléporteur et est secourue par l'équipage. Cutter décide de détruire la flotte Forerunner plutôt que de permettre aux Covenants de l'utiliser. Anders décide de faire exploser le réacteur du vaisseau dans le soleil de la planète, l'explosion causant une supernova. Avant qu'ils puissent préparer le réacteur, Forge et les Spartans sont attaqués par l'Arbiter et ses Élites. Les Spartans viennent à bout des extraterrestres et Forge tue l'Arbiter. Le réacteur est abîmé pendant le vol et nécessite une détonation manuelle. Forge se porte volontaire pour cette tâche suicidaire, disant aux Spartans qu'on aura besoin d'eux pendant les combats à venir.

L’Esprit de feu s'enfuit pendant que Forge surcharge le réacteur, détruisant la flotte Forerunner au passage. Sans son réacteur principal, l'Esprit de feu dérive dans l'espace. L'équipe passe alors en sommeil cryogénique.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Halo Wars est un jeu de stratégie en temps réel dans le style de Starcraft qui implique des unités et des bases sur différentes maps de l'univers Halo. Le joueur peut contrôler des véhicules, de l'infanterie, des unités aériennes, s'emparer de bases supplémentaires et leurs donner différents ordres, en sachant que chaque unité a une attaque spéciale. Il est en outre possible de modifier ces unités et de les rendres plus puissantes. Le joueur doit se battre contre les parasites et les covenants dans la campagne solo. Quant au mode multijoueur, il permet à 2, 4 ou 6 joueurs de s'affronter simultanément en 1vs1, 2vs2 et 3vs3. Il est aussi possible de rajouter des bots et de modifier leurs difficultés: facile, normal, héroïque et légendaire. Le jeu propose 6 commandants: 3 humains et 3 covenants, chacun ayant un pouvoir et des unités spécifiques.

Développement[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

À la base, Bungie avait conçu Halo: Combat Evolved comme un jeu de stratégie en temps réel dans lequel le joueur contrôlerait des unités et des véhicules dans un environnement en 3 dimensions[8]. Mais Microsoft a racheté Bungie en 2000 et le jeu est devenu un jeu de tir en vue subjective. Bungie a produit deux suites, Halo 2 en 2004 et Halo 3 en 2007, avant de se séparer de Microsoft et de redevenir une société indépendante. Microsoft est resté propriétaire de la licence Halo[9]. SHane Kim, directeur de Microsoft Game Studios, a annoncé au moment de la séparation vouloir continuer à investir dans Halo[10].

EN 2004, Ensemble Studios, un studio appartenant à Microsoft et connu pour la série de jeux de stratégie Age of Empires, a commencé à travailler sur ce qui deviendra Halo Wars[11]. Le studio a confirmé en avril 2006 qu'il travaillait sur un jeu de stratégie pour console. Tony Goodman, le CEO, l'a annoncé sans révéler le titre du jeu. Il a décrit le jeu comme étant plus court et nerveux que leurs précédents projets[12].

Halo Wars ne devait à la base pas être un jeu Halo. Ensemble Studios a passé entre 12 et 18 mois sur les contrôles à la manette en utilise le moteur d'Age of Mythology. L'équipe de développement a créé une extension pour Age of Mythology, The Titans, et s'en est servi comme base pour ses expérimentations[11]. Le studio a trouvé que gérer les ressources, les unités et les bâtiments du jeu était trop compliqué avec une manette[13]. Le designer Justin Rouse a dit que l'équipe a gardé les contrôles développés lors de ces essais mais a reconstruit le reste du jeu à partir de zéro[14]. Le but étant de réaliser « le premier grand jeu de stratégie sur console »[15], Ensemble Studios a simplifié les mécanisme du genre ; la seule ressource du jeu est produite dans chaque base, ce qui permet au joueur de faire rapidement le tour de ses bases plutôt que d'avoir à gérer de multiples point d'extractions de ressources[13].

Une fois les développeurs satisfaits par les contrôles, ils ont présenté leur projet à Microsoft, qui a suggéré d'en faire un jeu Halo[15]. Bien qu'Ensemble Studios ait du produire de nombreux éléments graphiques pour le jeu, Bungie avait laissé de nombreux documents de référence pour le projet de long-métrage Halo que l'équipe de Halo Wars a pu utiliser. L'équipe s'est également inspirée de la série principale Halo, mais à cause de la vue éloignée de Halo Wars, les traits ont dû être accentués pour rendre les personnages plus reconnaissables de loin[11]. Pour s'assurer de la continuité artistique avec les jeux précédents, le studio a créé un ensemble de règles à suivre pour leurs artistes[16].

Le designer Graeme Devine a indiqué que le challenge avec Halo Wars était de pousser les fans de Halo à jouer à un jeu de stratégie et les fans de stratégie à jouer à un Halo[11],[17],[13]. Les développeurs ont fait tester le jeu à des fans de Halo ; leur retour à conduit à ajouter des capacités spéciales dans le jeu, ce qui d'après Devine a renforcé le côté Halo du jeu[15]. Ensemble avait d'abord pensé à rendre les Floods jouables mais l'idée n'a finalement pas été développée. D'après Devine, c’est parce que les Floods auraient du être similaire aux Zergs de Starcraft pour garder le jeu équilibré mais que ce rôle ne leur correspondait pas[18].

À cause du rôle prépondérant du Master Chief dans les jeux Halo, des efforts ont été faits concernant les unités Spartan. Le développeur Dave Pottinger a dit qu'ils devaient correspondre aux attentes des fans de Halo[19]. L'équipe espérait que le joueur s'attacherait aux Spartans durant la campagne et leur a donné à chacun un nom[19]. Le character design des Spartans est censé mettre en avant leur inexpérience et le fait que l'action du jeu se déroule plusieurs dizaines d'années avant la trilogie principale.

Ensemble Studios a étendu l'univers de Halo pendant le développement du jeu afin de créer des unités supplémentaires et donner plus d'options stratégiques au joueur. Parmi ces nouvelles unités, on trouvait le Gorgon, un robot bipède antiaérien. Cependant, le studio a ensuite réalisé qu'il invalidait une de ses règles : « tout ce qui marche sur deux jambes est une unité d'infanterie ». À la place, l'équipe a ajouté un nouveau vaisseau appelé le Vampire[20]. Le Cyclops a quant à lui était créé pour fournir à l'UNSC un équivalent aux unités de corps à corps des Covenants[20].

Des contraintes de temps on empêché de nombreux éléments d’apparaître dans le jeu final. De plus, certains éléments de l'univers Halo ne fonctionnaient pas dans un jeu de stratégie[21]. Bien que plus de 100 personnes ait travaillé sur le projet, avec un budget de plusieurs dizaines de millions de dollars[22], la campagne Covenant n'a pas été réalisée par manque de moyens[21].

Annonces[modifier | modifier le code]

Démonstration d'Halo wars à la Penny Arcade Expo en 2008

Le jeu a été annoncé pour la première fois lors du X06[23],[24] avec un trailer réalisé par Blur Studio[25]. Celui-ci montre un groupe de Warthog recherchant des soldats disparus. Des Covenants prennent la patrouille en embuscade, il s'ensuit une bataille entre les humains et les extraterrestres. La vidéo s'achève sur l'arrivée de renforts spartans. GameSpy a mis cette vidéo dans son top 25 des meilleures cinématiques de jeux vidéo, car montrant « le monde d'Halo à grande échelle »[26].

Halo Wars est présente durant l'Electronic Entertainment Expo (E3) de 2007 et 2008.

Bande-son[modifier | modifier le code]

Halo Wars Original Soundtrack 
Titre[27] Durée
Spirit of Fire
2:11
Bad Here Day
3:00
Perspective
1:24
Money or Meteors
3:23
Flollo
3:01
Just Ad Nauseum
0:56
Unusually Quiet
1:29
Flip and Sizzle
3:39
Put the Lady Down
2:20
Six-Armed Robbing Suit
2:55
Action Figure Hands
2:59
Status Quo Show
1:13
Part of the Plan
0:29
Work Burns and Runaway Grunts
3:06
Freaked Out
0:44
Rescued or Not
1:31
Best Guess at Best
2:55
One Problem at a Time
1:14
De Facto the Matter
1:31
Part of the Problem
2:58
Fingertips Are Broken
3:22
Out of There Alive
1:04
Through Your Hoops
1:35
Under Your Hurdles
1:28
Insignificantia (All Sloppy/No Joe)
3:19
Durée totale : 53:57

La musique de Halo Wars est composée par Stephen Rippy, le compositeur de la série des Age of Empires. Rippy avait très à cœur de garder l'univers musical de la série Halo, pour cela il s'équipa de nouveaux matériels afin d'exprimer sa créativité de la meilleure des façons. Des musiques écrites par Martin O'Donnell des précédents volets, seront présentes dans Halo Wars. Bien que le compositeur se soit appliqué pour les musiques, les doublages qu'ils soient anglais ou français ne sont pas à la hauteur de ce que les développeurs avaient promis.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
CVG (GB) 7.9/10[28]
Presse numérique
Média Note
IGN (US) 8.4/10 (US)[29]
9.0/10 (AU)[30]
8.2/10 (UK)[31]

Halo Wars étant un volet de la très populaire série Halo, cet opus était attendu par la grande communauté des fans. L'équipe Xbox d'IGN a classé le jeu Halo Wars à la septième place des jeux les plus attendus de l'année 2009[32]. Le magazine Next Generation l'a classé quant à lui à la cinquième position[33]. La démo est sortie sur le Xbox Live le 11 février 2009, elle a été téléchargée plus de 2 000 000 fois en 5 jours[34].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Une date de sortie pour Halo Wars. Consulté le 9 décembre 2008
  2. (en) McCaffrey, Ryan, « Halo Wars; Returning to its roots », Official Xbox Magazine,‎ 9 novembre 2007 (consulté en 20 février 2009)
  3. (en) Weinberg, Jonathan, « Halo Wars: The Times review », The Times,‎ 2009-02-27 (lire en ligne)
  4. (en) David Hodgson et Mario De Govia (éditeur), Halo Wars: Prima Official Strategy Guide, Roseville, CA, Random House,‎ 2009 (ISBN 978-0-7615-6181-1), p. 20
  5. (en) David Hodgson et Mario De Govia (éditeur), Halo Wars: Prima Official Strategy Guide, Roseville, CA, Random House,‎ 2009 (ISBN 978-0-7615-6181-1), p. 22
  6. (en) David Hodgson et Mario De Govia (éditeur), Halo Wars: Prima Official Strategy Guide, Roseville, CA, Random House,‎ 2009 (ISBN 978-0-7615-6181-1), p. 26
  7. "Prophet of Regret: Arbiter, you are unusually quiet, what troubles occupy your thoughts? / Arbiter: Hierarch, I do not wish to be impudent, but you have charged me with the destruction of humanity. / Regret: A most noble cause for one with such a troubled past."—Ensemble Studios, Halo Wars, Microsoft Game Studios, Xbox 360, Niveau/zone : Scarab
  8. Staff, « Billion Dollar Donut: Halo », Bungie.net, Bungie (consulté en 11 février 2009)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  9. Hillis, Scott, « Halo creators to split from Microsoft », The Australian,‎ 2007-10-08 (lire en ligne)
  10. Romano, Benjamin, « Microsoft, "Halo" maker Bungie split », The Seattle Times,‎ 2007-10-06 (lire en ligne)
  11. a, b, c et d Nutt, Christian, « Q&A: How Ensemble Gets Halo Fans To Appreciate Halo Wars », Gamasutra,‎ 24 novembre 2008 (consulté le 12 mars 2009)
  12. Thorsen, Tor, « Ensemble Studios developing MMOG--and 360 RTS? », Gamespot,‎ 4 avril 2006 (consulté le 14 mars 2009)
  13. a, b et c Staff, « Halo Wars: taking the fight back in time », The New Zealand Herald,‎ 2009-02-25
  14. Remo, Chris, « E3: Halo Wars' Rouse: Age Of Mythology Console-Controller Prototype Informed Game's Genesis », Gamasutra,‎ 18 juillet 2008 (consulté le 12 mars 2009)
  15. a, b et c Staff, « 'Halo Wars' Developer Interview Part 1 », Worth Playing,‎ 22 février 2009 (consulté le 14 mars 2009)
  16. Slusser, Paul, « What it takes to make Halo Wars art look like Halo », HaloWars.com, Robot Entertainment,‎ 30 juin 2009 (consulté le 30 juin 2009)
  17. X-Play, « All Access Preview: Halo Wars », G4tv,‎ 18 décembre 2008 (consulté en 9 février 2009)
  18. Staff, « 1UP FM Podcast: Graeme Devine and Dave Pottinger », 1UP.com,‎ 18 novembre 2008 (consulté en 15 février 2009)
  19. a et b Staff, « 'Halo Wars' Developer Interview Part 2 », Worth Playing,‎ 23 février 2009 (consulté le 15 mars 2009)
  20. a et b Staff, David Pottinger, « Previews: Halo Wars », 1UP.com,‎ 16 janvier 2009 (consulté le 14 mars 2009)
  21. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées oxm-pottinger_podcast.
  22. Ahmed, Murad; Nigel Kendall, « Here we go again, as game makers catch Hollywood's sequel disease », The Times,‎ 2009-02-28, p. 31
  23. (fr) Première annonce du jeu
  24. (en) Tim Surette, « X06: Halo being turned into RTS », Gamespot,‎ 27 septembre 2006 (consulté le 5 novembre 2007)
  25. (en) Smith, Luke, « X06: Ensemble Making Halo RTS Named Halo Wars », 1UP.com,‎ 27 septembre 2006 (consulté le 5 novembre 2007)
  26. (en) « GameSpy's Top 25 Video Game Cinematic Moments », GameSpy,‎ 16 avril 2007 (consulté le 14 janvier 2008)
  27. Microsoft, Sumthing Else Music Works, « Sumthing announces the release of Halo Wars Original Soundtrack », Music4Games,‎ 15 janvier 2009 (consulté en 15 février 2009)
  28. (en) Robinson, Andy, « Halo Wars; So can RTS work on a console? », Computer and Video Games,‎ 20 février 2009 (consulté le 15 mars 2009)
  29. (en) Geddes, Ryan, « Halo Wars Review; Ensemble takes Halo, and real-time strategy, to a whole new planet », IGN,‎ 20 février 2009 (consulté en 20 février 2009)
  30. (en) Kolan, Patrick, « Halo Wars AU Review; Ensemble Studios' final game takes console RTSs to new heights », IGN,‎ 20 février 2009 (consulté en 26 février 2009)
  31. (en) Porter, Will, « Halo Wars UK Review; A true Halo experience? It's all a matter of perspective... », IGN,‎ 20 février 2009 (consulté le 2 mars 2009)
  32. (en) IGN Xbox's Most Anticipated Games of E3 2008
  33. (en) Next-Gen’s 30 Most Anticipated Games of E3
  34. (fr) site Xbox.com/fr

Liens externes[modifier | modifier le code]