Hakuhō Shō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shō Hakuhō en mai 2009

Hakuhō Shō (白鵬 翔, Hakuhō Shō?), de son vrai nom Munkhbat Davaajargal, né le 11 mars 1985 à Oulan-Bator (Mongolie), est un lutteur de sumo professionnel. En 2007, il est devenu le 69e yokozuna. Il fut le sixième lutteur non japonais à accéder au grade d'ōzeki, le quatrième au statut de yokozuna.

Informations personnelles[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

  • Heya : Miyagino
  • Rang : Yokozuna
  • Début dans le sumo : mars 2001
  • Meilleur classement : yokozuna (30 mai 2007)
  • Yushō : 30 (makuuchi) dont 10 zenshō-yusho ( record ); 1 (jūryō)
  • Sunkun-shō (performance exceptionnelle) : 3
  • Kantō-shō (prix de la combattivité) : 1
  • Ginō-shō (prix de la technique) : 2
  • Kinboshi : 1 (Asashōryū)

Comme ses compatriotes dans le monde du sumo, Hakuhō est issue d'une famille de tradition de lutte mongole. Son père Jigjid Munkhbat décrocha la médaille d'argent de lutte libre aux Jeux olympiques de 1968, à Mexico. Quand le jeune Hakuhō était âgé de 15 ans, il fit un voyage au Japon; avec ses seulement 62 kilogrammes, aucune écurie de sumo ne voulait de lui. En entendant cela, un lutteur mongol de sumo, Kyokushūzan, demanda une aide à son maître d'écurie (oyakata) et Hakuhō fut admis à la Miyagino-beya, le dernier jour de son séjour de deux mois. Depuis son premier combat sur le dohyō en mars 2001, il a progressivement gagné du poids jusqu'à sa promotion en division jūryō en janvier 2004 et en makuuchi en mai de la même année. Ses résultats dans les tournois suivants - il parvint même à battre le yokozuna Asashōryū une fois - lui ont permis d'être promu komusubi en janvier 2005 et sekiwake un tournoi plus tard. Mais une blessure l'empêcha d'être le plus jeune ōzeki de l'histoire du sumo.

En mars 2006, Hakuhō est promu ōzeki, cette promotion intervint seulement quelques semaines après son vingt-et-unième anniversaire, ce qui fit de lui le 4e plus jeune lutteur à atteindre ce titre dans l'histoire du sumo moderne, le 237e en tout.

Pour son premier tournoi en tant qu'ōzeki, Hakuhō remporta le tournoi avec un impressionnant 14-1. Après une autre performance impressionnante et juillet (13-2), il faillit être promu yokozuna. Après une blessure, Hakuhō revient en janvier avec le statut de kadoban et remporta 10 succès, lui permettant de conserver son grade. En mars 2007 il remporta son second yusho (13-2) puis son troisième en mai 2007 (15-0). Remporter deux basho coup sur coup lui permet donc d'accéder au titre suprême de yokozuna. En effet : le lendemain du dernier jour du tournoi, le conseil de délibération des yokozuna approuva à l'unanimité la promotion de Hakuhō. Le 30 mai 2007, l'association japonaise de sumo reconnaît Hakuhō comme étant le 69e yokozuna de l'histoire. Il remporte son quatrième yusho, le premier en tant que yokozuna, lors du tournoi de septembre 2007(13-2).

En février 2007, Hakuhō s'est marié au sanctuaire shintoïste Meiji avec une étudiante japonaise de 22 ans, Sayoko Wada, après une relation de trois ans. Le couple donna naissance à une fille en mai de la même année, juste avant le tournoi qui vit Hakuhō être promu yokozuna. Le couple a également un fils né en septembre 2008 et une 2ème fille née en janvier 2011.

En 2010, Hakuhō est resté invaincu pendant 63 combats (jusqu'à sa défaite face à Kisenosato lors de la seconde journée du Kyûshû basho à Fukuoka). Il égale alors les 63 victoires consécutives du quatrième yokozuna Kajinosuke Tanikaze (1750-1795) et n'est surpassé que par les 69 victoires consécutives de Sadaji Futabayama (1912-1968). Il a remporté à l'heure actuelle 10 tournois sans connaître la moindre défaite (zenshō-yusho), dépassant la performance du yokozuna Taiho (8 zenshos) et s'approchant de celle de Mitsugu Chiyonofuji (15 tournois). Il est rétrogradé au rang de Yokozuna 1 ouest lors de l'Haru Basho 2013, rang qu'il n'avait pas retrouvé depuis le Kyushu basho 2009. Après avoir repris son rang de Yokozuna 1 est à la faveur d'un nouveau zenshō-yūshō lors de l'Haru Basho, il est à nouveau rétrogradé Yokozuna 1 ouest lors du Hatsu Basho 2014. Il retrouve là encore immédiatement son rang après une victoire obtenue lors d'un combat décisif face à Kakuryū, alors futur Yokozuna.

Le 27 juillet 2014, il remporte à Nagoya son 30e tournoi (15-2).

Yusho de makuuchi remportés[modifier | modifier le code]

  • Natsu Basho 2006 ; ōzeki; 14-1
  • Haru Basho 2007 ; ōzeki; 13-2
  • Natsu Basho 2007 ; ōzeki; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Aki Basho 2007 ; yokozuna; 13-2
  • Kyūshū Basho 2007 ; yokozuna; 12-3
  • Hatsu Basho 2008 ; yokozuna; 14-1
  • Nagoya Basho 2008 ; yokozuna; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Aki Basho 2008 ; yokozuna; 14-1
  • Kyūshū Basho 2008 ; yokozuna; 13-2
  • Haru Basho 2009 ; yokozuna; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Nagoya Basho 2009 ; yokozuna ; 14-1
  • Kyushu Basho 2009 ; yokozuna ; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Haru Basho 2010 ; yokozuna ; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Natsu Basho 2010 ; yokozuna ; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Nagoya Basho 2010 ; yokozuna ; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Aki Basho 2010 ; yokozuna; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Kyushu Basho 2010 ; yokozuna ; 14-1
  • Hatsu Basho 2011 ; yokozuna; 14-1
  • Natsu Basho 2011 ; yokozuna; 13-2
  • Aki basho 2011 ; yokozuna; 13-2
  • Kyūshū basho 2011 ; yokozuna; 14-1
  • Haru Basho 2012 ; yokozuna; 13-2-P (combat décisif)
  • Kyūshū Basho 2012 ; yokozuna; 14-1
  • Haru Basho 2013 ; yokozuna; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Natsu Basho 2013 ; yokozuna ; 15-0 (zenshō-yusho)
  • Nagoya Basho 2013 ; yokozuna ; 13-2
  • Aki Basho 2013 ; yokozuna; 14-1
  • Hatsu Basho 2014 ; yokozuna; 14-1-P (combat décisif)
  • Natsu Basho 2014 ; yokozuna; 14-1
  • Nagoya Basho 2014 ; yokozuna ; 13-2