Hakob Meghapart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hakob Meghapart

Hakob Meghapart (arménien : Հակոբ Մեղապարտ ; date de naissance et de décès inconnues) est le premier imprimeur arménien et fondateur de l'imprimerie arménienne. Il développe son activité à Venise au début du XVIe siècle[1].

Publications[modifier | modifier le code]

En 1512-1513, il publie Urbatagirk (sur 124 pages, dont 24 colorées, imprimées en rouge et noir sur papier)[2], Pataragatetr, Aghtark, Parzatumar[2] et Tagharan[3].


Les livres qu'il a imprimés possèdent une marque d'imprimeur spéciale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hakob Meghapart » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Agop Jack Hacikyan (dir.), The Heritage of Armenian Literature, vol. III : From the Eighteenth Century to Modern Times, Détroit, Wayne State University Press,‎ 2005 (ISBN 978-0814332214), p. 43.
  2. a et b « Le livre des vendredis », sur Bibliothèque numérique mondiale (consulté le 14 août 2013).
  3. « Livre de chansons d'Hakob Meghapart », sur Bibliothèque numérique mondiale (consulté le 14 août 2013).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Levonyan, Armenian book and Art of the printing (Հայ գիրքը և տպագրության արվեստը), Erevan, 1958.

Liens externes[modifier | modifier le code]