Haggadah de Sarajevo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sarajevo Haggadah.jpg

La Haggadah de Sarajevo est un manuscrit enluminé en hébreu. Elle est l'un des plus précieux manuscrit écrit en hébreu.

Cette Haggadah a suivi les Juifs dans leur exil et durant des générations elle fut perdue de vue. Elle a réapparu à la fin du XXe siècle, lorsqu'un enfant juif de Sarajevo, dont le père venait de mourir, l'a apportée à son école pour la vendre afin de nourrir sa famille. Conservée au musée de la ville, elle a fait l'objet de soins particuliers de la part des autorités bosniaques durant le siège de Sarajevo. De même, elle fut protégée par un bosniaque musulman, Dervis Korkut, pendant la seconde guerre mondiale[1].

La haggadah de Sarajevo dans la culture[modifier | modifier le code]

Geraldine Brooks dans son livre Le livre d'Hanna, imagine de façon romancée les péripéties subies par le livre, à partir d'éléments récoltés lors de travaux d'entretien de la reliure : poil, aile d'insecte, tâches...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Shoah et les Musulmans

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]