Hagenbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hagenbach (homonymie).
Hagenbach
La mairie
La mairie
Blason de Hagenbach
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Arrondissement Altkirch
Canton Dannemarie
Intercommunalité Communauté de communes de la porte d'Alsace
Maire
Mandat
Guy Bach
2014-2020
Code postal 68210
Code commune 68119
Démographie
Population
municipale
693 hab. (2011)
Densité 144 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 39′ 04″ N 7° 09′ 26″ E / 47.6511, 7.157247° 39′ 04″ Nord 7° 09′ 26″ Est / 47.6511, 7.1572  
Altitude Min. 279 m – Max. 343 m
Superficie 4,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Hagenbach

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Hagenbach

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hagenbach

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hagenbach

Hagenbach est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hagenbach est située sur le lit de la Largue, rivière du Sundgau et affluent de l'Ill, à 4 km de Dannemarie, 7 km d'Altkirch, 20 km de Cernay et à 24 km de Thann par les routes les plus pratiques.
Une piste cyclable fréquentée traverse le village en longeant le canal.

De bonnes routes desservent Hagenbach (D 103 et D 18) ainsi qu'un canal de gabarit Freycinet (300 à 350 tonnes), le Canal du Rhône au Rhin, désormais voué majoritairement à la navigation de plaisance. Par ailleurs, la piste cyclable est aménagée le long du canal.

Histoire[modifier | modifier le code]


Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason d'Hagenbach

Les armes d'Hagenbach se blasonnent ainsi :
« Équipolé de cinq points d'argent et quatre de gueules. »

Économie[modifier | modifier le code]

Le village compte plusieurs entreprises (électricité, chauffagiste, menuiserie PVC, maçonnerie, mécanique, imprimerie et un vitrier d'art), quatre commerces (café, salon de coiffure, quincaillerie et vêtements professionnels) et six agriculteurs.

L’agriculture reste encore très présente au village, l’activité principale étant la production laitière et on peut aussi rencontrer des chevaux. Hagenbach fut longtemps le siège d’une importante tuilerie, fermée en 1972.

Depuis, la marnière de cette usine s’est transformée en une lagune qui attire de nombreux oiseaux, tels ces cygnes sauvages qui viennent se nourrir dans ses eaux, ainsi que dans celles du canal.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'école est regroupée avec celle de Gommersdorf au sein d'un RPI formant ainsi un ensemble de quatre classes avec une maternelle et une cantine scolaire. Les bâtiments abritent également le matériel du CPI des sapeurs pompiers. La mairie, récemment réaménagée, est installée dans l’ancienne école.

La salle communale jouxte le complexe scolaire et se trouve de ce fait également utilisée pour diverses activités de l’école. La vie associative est très présente à Hagenbach et s’appuie entre autres sur un complexe sportif constitué d’un terrain de football aux normes, d’un terrain de tennis et d’une aire de pétanque.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Laurent Kuony    
mars 2008 en cours Guy Bach    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 693 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
340 341 389 515 642 678 660 697 711
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
662 617 576 601 562 609 605 613 586
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
563 551 508 503 518 532 493 478 543
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
571 548 468 543 595 593 675 687 693
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L’église de style baroque, construite en 1779, possède des autels latéraux datés du début du XVIIIe siècle. Elle a récemment été restaurée.
  • L'étang du Holtzweier, interdit à la baignade
L'église Saints-Pierre-et-Paul


Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre Gessier artiste-peintre, céramiste né le 19 décembre 1931 à Hagenbach
  • Adrien Finck, universitaire et poète, né à Hagenbach en 1930

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :