Haddis Alemayehu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Haddis Alemayehu (transcrit également en français comme Addis Alemayou) (ሀዲስ ዓለማየሁ) (15 octobre 1910 - 6 décembre 2003) est un écrivain et homme politique (ministre des Affaires étrangères) éthiopien. Sa nouvelle la plus célèbre, considérée comme un classique de la littérature éthiopienne moderne, s'intitule Fiqir Iske Meqabir.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Y-Abesha-nna Ye-Wedehwala gabicha
  • Teret Teret Ye-Meseret, 1955
  • Fiqir Iske Meqabir (L’Amour jusqu’au tombeau), 1965 (traduit en français par Constantin Kaïteris)
  • Wengelegna Dagna, 1981
  • Ye-Ilm Ižat, 1987
  • Tizzita (Mémoires), 1929

Références[modifier | modifier le code]

  • Thomas L. Kane. Ethiopian Literature in Amharic. Wiesbaden: Harrassowitz 1975. ISBN 3-447-01675-2
  • Hailu Fulass, "Realism in Haddis Alemayehu", in: Taddesse Adera & Ali Jimale Ahmed, Silence is not golden : a critical anthology of Ethiopian literature. Lawrenceville, NJ: Red Sea Press 1995. ISBN 0-932415-46-6. ISBN 0-932415-47-4.
  • Reidulf K. Molvaer. Black Lions: the creative lives of modern Ethiopia's literary giants and pioneers. Lawrenceville, NJ: Red Sea Press 1997. ISBN 1-56902-016-7. ISBN 1-56902-017-5.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]