Habkern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Habkern
Blason de Habkern
Héraldique
Habkern
Habkern
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Interlaken-Oberhasli
communes limitrophes
(voir carte)
Schangnau, Flühli, Oberried am Brienzersee, Niederried bei Interlaken, Unterseen, Beatenberg, Eriz
Maire Walter Zurbuchen
Code postal 3804
N° OFS 0579
Démographie
Population 638 hab. (31 décembre 2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 43′ 00″ N 7° 51′ 00″ E / 46.716658, 7.85 ()46° 43′ 00″ Nord 7° 51′ 00″ Est / 46.716658, 7.85 ()  
Altitude 1 055 m
Superficie 5 106 ha = 51,06 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Habkern

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Habkern

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Habkern
Liens
Site web www.habkern.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Habkern est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif d'Interlaken-Oberhasli.

Elle comprend les lieux-dits de Bohlseiten, Bort, Schwendi et Mittelbäuert.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom Habkern se construit à partir du nom en ancien haut-allemand habuh (autour, épervier, faucon) et de la terminaison -arra (qui précise que quelque chose arrive en grand nombre). Habkern est donc "l'endroit où il y a beaucoup d'éperviers".

Géographie[modifier | modifier le code]

Habkern est située dans l'Oberland bernois, à la frontière avec l'Emmental qui est située juste derrière le massif du Hochgant. Le sous-sol de la commune abrite le réseau de grottes de Siebenhengste-Hohgant. Le sommet montagneux du Augstmatthorn (2 137 m) est situé sur les hauteurs de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné pour la première fois en 1275, en tant que Habcherron. La première route moderne fut construite en 1828, depuis Unterseen.

Démographie[modifier | modifier le code]

Fin 2012, la population atteint 634 habitants. La population a baissé de 2% sur la période 2000-2010. En 2000, 53,3% des logements étaient occupés de manière permanente, 41,0% occupés saisonnièrement, et 5,6% inoccupés.

Economie[modifier | modifier le code]

En 2011, le taux de chomage y était de 0,3%. 170 des 250 actifs étaient employés dans le secteur primaire. 28 l'étaient dans le secteur secondaire, et 52 dans le tertiaire. En 2000, 9 actifs venaient d'une autre commune travailler à Habkern, tandis que 158 actifs habitants Habkern travaillaient dans une autre commune. Habkern est ainsi exportatrice nette de main d'oeuvre. Près du tiers des actifs travaillent dans la région d'Interlaken ou dans des villages alentours.

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

Habkern
Une vue aérienne de la station serait la bienvenue.
Administration
Pays Suisse
Site web www.habkern.ch
Géographie
Coordonnées 46° 43′ 54″ Nord 7° 51′ 42″ Est / 46.731746, 7.86178 ()  
Massif Alpes
Altitude 1 137 m
Altitude maximum 1 481 m
Altitude minimum 1 137 m
Ski alpin
Remontées
Nombre de remontées 2
Téléskis 1
Fils neige 1
Débit 700 (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 6
     Noires 2
     Rouges 2
     Bleues 2
Total des pistes 8 km
Ski de fond
Total des pistes 12 km

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Habkern

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Habkern

Une très petite station de ski a été aménagée directement sur les hauteurs à l'extrémité droite du village. Le teleski y fut construit en 1968, puis rénové en 1996. Les hivers enneigés attirent jusqu'à 13 000 visiteurs, le teleski transporte alors près de 140 000 skieurs. L'ouverture du domaine est toutefois entièrement dépendante de l'enneigement naturel, et ferme en général début mars. Cela - du fait de la faible altitude du domaine et de son exposition relativement ensoleillée sur une majorité des pistes - laisse planer un doute sur la perennité de l'exploitation. Un comité de soutien a été créé en 2012 afin de soutenir financièrement l'exploitation du teleski.

L'essentiel du domaine est desservi par le teleski Satelegg. La piste bleue impose de pousser sur les bâtons dès l'arrivée de la remontée mécanique. Constituée en partie d'une route enneigée, elle est la plus longue du domaine. Deux pistes rouges partent directement sous le teleski. Deux pistes noires - non délimitées quand le manteau neigeux est insuffisant - partent sur la droite. Du fait de l'absence de préparation adéquate du terrain pendant l'été, les pistes offrent un relief très irrégulier, ce qui rend le ski difficile pour les skieurs de niveau débutant.

Un fil-neige pour débutants - le Brunner - est situé plus bas dans le village. Son utilisation n'est pas incluse dans le forfait de base.

Depuis le domaine, il est possible de voir au sud les montagnes Eiger, Mönch et Jungfrau, et l'Augstmatthorn à l'est.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]