Habitat dispersé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'habitat dispersé est un des deux types d'habitat humain en milieu rural, résultant généralement des activités agricoles et de la géographie. L'habitat est qualifié de dispersé quand la majeure partie de la population d'une zone donnée (terroir ou village) habite soit dans des hameaux soit dans des fermes isolées. Au contraire, dans l'autre type d'habitat rural - l'habitat concentré (ou groupé) - la population s'implante préférentiellement autour d'un bourg principal.

Habitat dispersé dans le Parc national de Peak District, en Angleterre (2005).

Historiquement, on trouve ce type d'habitat en France, en Angleterre, en Écosse, en Irlande, en Galice, un habitat plus ou moins dispersé lié à un système agraire plus ou moins bocager. La structure agraire définit le type d'habitat rural lié, par exemple par la présence d'enclos, ou de talus de haies entourant les champs ainsi que leurs fermes, ou lors de l'installation dans les plaines de l'Ouest américain des fermes isolées lors de la création des Township. Il est aussi issu d'une restructuration des espaces, comme le regroupement parcellaire (dans les grandes plaines).

En France, dans les bocages, l'habitat est principalement dispersé. Il est aussi typique des grandes régions agricoles tels que le Grand Ouest français. Il est moins présent là où l'église a servi de pôle d'organisation de l'habitat. Dans le Grand Ouest français, avec la mutation de la population, l'habitat périurbain s'est développé sur la base de cette structuration avec une construction immobilière autour des écarts.

En Galice, la population est dispersée en de très nombreuses entités : 32000 entités réparties sur un territoire de moins de 30 000 m2. Cette caractéristique est aussi visible à un degré moindre dans les autres régions de la côte Atlantique ainsi qu'en Navarre[1].

L'habitat dispersé est aussi caractéristique de certains peuples comme les Walser.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Réseaux en habitat concentré, réseaux en habitat dispersé : le problème de l’eau dans le département de la Corogne, auteur Joaquim Suarez Lopez et Maria del Carmen Garcia Fernandez, 2000