HMS Venerable (R63)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Venerable.
HMS Venerable (R63)
Image illustrative de l'article HMS Venerable (R63)
Le HMS Venerable (R63) en 1945

Autres noms HNLMS Karel Doorman
ARA Veinticinco de Mayo (V-2)
Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Pavillon de la Koninklijke Marine Koninklijke Marine
Pavillon de la marine argentine Marine argentine
Commanditaire Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Quille posée 3 décembre 1942
Lancement 30 décembre 1943
Commission 27 novembre 1944
Caractéristiques techniques
Type porte-avions
Autres caractéristiques
Chantier naval Cammell Laird

Le HMS Venerable (Pennant number R63) est un porte-avions de la classe Colossus. Construit pour la Royal Navy et mis en service en 1944, il a par la suite servi dans la Koninklijke Marine (marine néerlandaise) et l’Armada de la República Argentina.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Classe Colossus (porte-avions).

Histoire[modifier | modifier le code]

Royal Navy[modifier | modifier le code]

Le HMS Venerable entre en service dans la Royal Navy le 27 novembre 1944. Il sert quelques mois durant la Seconde Guerre mondiale. Il est vendu en 1948 aux Pays-Bas.

Koninklijke Marine[modifier | modifier le code]

Le Karel Doorman (R81) lançant un Hawker Sea Fury en 1956.

Il entre en service le 2 juin 1948 sous comme le 2e HNLMS Karel Doorman dans la Koninklijke Marine des Pays-Bas. Durant ses premières années de service, le bâtiment embarque 24 Fairey Firefly et Sea Fury destinés au close air support et à l’attaque en mer plus un Sea Otter de SAR, remplacé par un hélicoptère Sikorsky S-51. De 1955 à 1958, le Karel Doorman est considérablement transformé (installation d'un pont oblique à 8 °, remplacement de l’îlot d’origine par des superstructures inspirées de celles des croiseurs de classe De Ruyter, nouvel armement à base de 10 canons Bofors 40L70 de 40 mm, nouveaux radars, etc). Les deux années suivantes, le groupe aéronaval 5[1] (Smaldeel V) opère en mer du Nord avec à son bord 14 bombardiers Avenger, 10 chasseurs Sea Hawk et 2 hélicoptères S-55. Le 30 mars 1960, le bâtiment est envoyé en Extrême-Orient pour « montrer les couleurs » durant la conquête par l'Indonésie de la Nouvelle-Guinée[2]. En 1961, l’avionique est une nouvelle fois améliorée et la Smaldell V[3] opère pour l’OTAN à partir d’Invergordon (Écosse) avec la Lutte anti-sous-marine pour mission principale. L’aviation embarquée est donc modifiée et comprend huit Grumman S-2 Tracker et six hélicoptères S-58, bien que l'on ait décidé son retrait du service au début des années 1970, des avions de patrouille maritime ASM le remplaçant dans ce rôle. En 1968, le Karel Doorman est immobilisé par un incendie. Le coût des réparations est tel que le bâtiment est vendu à l’Argentine.

Armada de la República Argentina[modifier | modifier le code]

Le 25 de Mayo au port en date du 1er juin 1979 durant l'exercice Unitas XX avec l’US Navy

Il entre en service dans la marine argentine début 1969 sous le nom de ARA Veinticinco de Mayo (V-2) (en français « 25 mai », jour de la fête nationale des argentins). En 1982, il prend part à la guerre des Malouines mais fut rappelé au port suite au torpillage de l'ARA General Belgrano sans avoir pu être engagé au combat. Il fut retiré du service en 1999.

Fin de vie[modifier | modifier le code]

Des pièces ont servi de rechange pour le porte-avions brésilien Minas Gerais. En 2006, il est vendu à un chantier de démolition en Inde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comprenant des destroyers de classe Friesland et Holland et, parfois, un SSK de classe Walrus
  2. Duce Hellema, De Karel Doorman in Nieuw Guinea, 2005
  3. Comprenant les destroyers HMRS Limburg, Groningen, Drenthe et Holland ainsi que des SSK de classe Dolfjin

Sur les autres projets Wikimedia :