HMS Resolution (09)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Resolution.
HMS Resolution
Image illustrative de l'article HMS Resolution (09)
le HMS Resolution entre-deux-guerres

Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Quille posée 29 novembre 1913
Lancement 14 janvier 1915
Armé 30 décembre 1916
Statut vendu pour ferraillage le 5 mai 1948
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé
Longueur 189,10
Maître-bau 31,22
Tirant d'eau 9,27
Déplacement 29 150 t
Port en lourd 33 500 t
Propulsion 4 turbines Parsons à engrenage
18 chaudières Yarrow
Puissance 40 000 ch
Vitesse 23 nœuds (43 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture : 330 mm à mi-navire, 102 à 152 aux extrémités
pont : jusqu'à 130 mm
tourelles : 330 mm de face, 130 mm sur les côtés et le toit
barbettes : 250 mm
passerelle : 280 mm
Armement 4 tourelles doubles de 380 mm
12 tourelles simples de 152 mm
8 canons anti-aériens de 102 mm
4 canons rapides "pompom" de 40mm
16 canons Bofors de 40 mm
Autres caractéristiques
Chantier naval Palmers Shipbuilding and Iron Company
Indicatif 09

Le HMS Resolution (09) est un cuirassé de classe Revenge en service dans la Royal Navy de 1916 à 1948.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vues d'un cuirassé de la classe Revenge.

Le HMS Resolution est mis sur cale aux chantiers Palmers Shipbuilding and Iron Company, à Jarrow le 29 novembre 1913, lancé le 14 janvier 1915, et mis en service le 30 décembre 1916.

De 1916 à 1919, le Resolution est attaché à la 1re escadre de la Grand Fleet. Dans l'entre-deux-guerres il rejoint la flotte de l'Atlantique, à l'exception d'une courte période de modernisation en 1930-1931.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, le Resolution fait partie de la Home Fleet, et escorte des convois dans l'Atlantique. Alors qu'il participe à la bataille de Narvik en mai 1940, il est touché par une bombe à Tjeldsundet. En juin 1940, il rejoint la Force H à Gibraltar, et prend part à la Bataille de Mers el-Kébir, le 3 juillet 1940, dans le cadre de l'Opération Catapult.

En septembre 1940, le Resolution rejoint la Force M à Freetown, pour faire partie de l'opération Menace, dont les bâtiments de la Royal Navy sont commandés par Sir John Cunningham (en), alors vice-amiral. Il bombarde les bâtiments français lors de la bataille de Dakar, du 23 au 25 septembre 1940. Le dernier jour, il est torpillé par le sous-marin français Bévéziers et sérieusement endommagé.

Après plusieurs mois de réparation aux États-Unis, il appareille en février 1942 pour Colombo, et sert dans l'Océan Indien en 1942 et en 1943. Il revient en Grande-Bretagne en septembre 1943 où il est utilisé en 1944 comme bateau école pour les mécaniciens et les chauffeurs, au centre d'instruction HMS Impérieuse.

Le 5 mai 1948, il est vendu pour être ferraillé à Faslane.

De 1933 à 1935, le futur Premier Lord de la Mer Sir John Cunningham (en) servit à bord en tant que capitaine de pavillon de l'amiral Sir William Wordsworth Fisher (en), commandant-en-chef de la flotte de Méditerranée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • McMahon, William E. Dreadnought Battleships and Battlecruisers, University Press of America, Washington DC, 1978. (ISBN 0-8191-0465-5)
  • Lenton, H.T. & Colledge, J. J. Warships of World War II, Ian Allen, London, 1973. (ISBN 0-7110-0403-X)
  • Dittmar, F. J. & Colledge, J. J., British Warships 1914-1919, (Ian Allen, London, 1972), (ISBN 0-7110-0380-7)
  • Young, John. A Dictionary of Ships of the Royal Navy of the Second World War. Patrick Stephens Ltd, Cambridge, 1975. (ISBN 0-85059-332-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]