HMS Nottingham (1703)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Nottingham.
HMS Nottingham
Image illustrative de l'article HMS Nottingham (1703)
Action between HMS « Nottingham » and the « Mars » par Samuel Scott. Le Mars retournait en France après l'échec de l'expédition du duc d'Anville, 11 octobre 1746

Autres noms Vaisseau de ligne
Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Caractéristiques techniques
Type 10 juin 1703
Autres caractéristiques
Chantier naval Harding,
Deptford Dockyard

Le HMS Nottingham est un vaisseau de ligne de quatrième rang de 60 canons en service dans la Royal Navy britannique au XVIIIe siècle. Construit aux chantiers navals de Deptford Dockyard, il est lancé le 10 juin 1703[1]. Il est le premier bâtiment à porter ce nom.

Commissionné, il est placé sous les ordres du capitaine Samuel Whitaker, et intégré à la flotte de l’Admiral Cloudesley Shovell qui met les voiles en compagnie de celles de l'Admiral Rooke pour prendre le rocher de Gibraltar en 1704. Le vaisseau est également engagé dans plusieurs affrontements lors de la bataille de Cabrita Point en mars 1705 et en Méditerranée en 1711.

Le Nottingham est reconstruit selon les préconisations du 1706 Establishment aux chantiers de Deptford, et est remis à l'eau le 5 octobre 1719[2]. Le 18 mai 1739, des ordres sont donnés afin que le Nottingham soit démantelé et reconstruit selon les propositions de 1733 du 1719 Establishment aux chantiers navals de Sheerness, d'où il est lancé le 17 août 1745[3].

Commandé par Philip de Saumarez, il attaque et capture le vaisseau français Mars[4], qui rentrait en France après l'échec de l'expédition du duc d'Anville, le 11 octobre 1746. Le Nottingham fait alors prisonnier Augustin de Boschenry de Drucourt. Le vaisseau continue à servir jusqu'en 1773, date à laquelle il est coulé pour servir de brise-lame[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lavery, Ships of the Line, vol.1, p. 166
  2. Lavery, Ships of the Line, vol.1, p. 168
  3. a et b Lavery, Ships of the Line, vol.1, p. 171
  4. http://en.wikisource.org/wiki/Saumarez,_Philip_(DNB00)

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]