HMS Nelson (28)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Nelson.
HMS Nelson
Image illustrative de l'article HMS Nelson (28)

Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Quille posée 28 décembre 1922
Lancement 3 septembre 1925
Armé 10 septembre 1930
Statut désarmé en 1948
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 220 mètres
Maître-bau 32 m
Tirant d'eau 10 m
Déplacement 38 000 tonnes
Vitesse 23,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 9 canons de 406 mm
  • 12 canons de 152 mm
  • 6 canons de 120 mm
  • 48 canons AA de 40 mm
  • 61 canons AA de 20 mm
Autres caractéristiques
Chantier naval Armstrong Whitworth
Indicatif 28

Le HMS Nelson (pennant number 28) est un cuirassé britannique construit dans le début des années 1920. C'est la première unité de la classe Nelson, suivi par le HMS Rodney. Il est nommé en l'honneur de Horatio Nelson, vainqueur de la bataille de Trafalgar.

Construction[modifier | modifier le code]

Construit selon les contraintes du traité naval de Washington (35 000 tonnes maximum, calibre 356 mm) et adapté depuis la classe de croiseur de bataille G3 annulée avec la fin de Première Guerre mondiale, le HMS Nelson hérite d'une ligne originale avec ses trois tourelles avant et le château placé en arrière du navire. De plus un nouveau type de blindage, constitué de ballasts remplis d'eau de mer situés sous la ligne de flottaison, permettait de répartir sur toute la longueur de la coque les effets d'un impact de torpille.

La construction commence le 28 décembre 1922, il est lancé le 3 septembre 1925 et entre en service le 10 septembre 1930.

Service[modifier | modifier le code]

Le HMS Nelson en 1937

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le Nelson est affecté à la Home Fleet qui est déployée en mer du Nord. Le 30 octobre 1939, il est touché par trois torpilles lancées par le sous-marin allemand U-56 mais aucune n'explose. En décembre 1939 il est endommagé par une mine posée par le U-31' dans le Loch Ewe en Écosse et subit des réparations jusqu'à l'été 1940. Réassigné à la protection des convois en Méditerranée il quitte la Home Fleet en septembre 1941. Mais le 27 septembre il est une nouvelle fois touché par une torpille et il retourne en Angleterre jusqu'en mai 1942. De retour en Méditerranée, il offre un soutien d'artillerie aux opération Torch et opération Husky. L'armistice italien est signé à son bord par Eisenhower et Pietro Badoglio le 29 septembre 1943. Après un rapide soutien à la bataille de Normandie, le Nelson met le cap sur la côte est des États-Unis pour y être modernisé. Il reprend la mer début 1945 et est assigné à l’Eastern Fleet en Extrême-Orient. Il rentre en Angleterre fin 1945 pour être le remplaçant du Rodney (son sister-ship) comme navire amiral de la Home Fleet jusqu'à l'été 1946 où il est affecté à l'entrainement et à la formation du personnel. Il est désarmé en 1948 et servira de cible pour exercices, avant d'être vendu à la démolition en 1949.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • Navires de la Seconde Guerre mondiale Éditions Atlas pour Maxi-Livres.

Liens internes[modifier | modifier le code]