HMS Erebus (1826)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Erebus.
HMS Erebus
Image illustrative de l'article HMS Erebus (1826)
L’Erebus et le Terror lors de l'expédition de Ross en Antarctique

Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Lancement 1826
Statut Abandonné le 22 avril 1848 dans le détroit de Victoria car écrasé dans les glaces
Caractéristiques techniques
Type Bombarde
Déplacement environ 370 tonnes
Propulsion Voile puis hélice
Puissance Moteur à vapeur de 20 ch
Caractéristiques militaires
Blindage Coque renforcée par des plaques de métal
Armement Mortiers

Le HMS Erebus était un navire de la Royal Navy qui a participé, avec le HMS Terror, à l'expédition Erebus et Terror de James Clark Ross en Antarctique puis à d'autres expéditions en Arctique. Ces deux navires ont été renforcés à leur proue pour pouvoir résister aux torsions de la banquise sur le navire, de machine à vapeur pour casser cette même glace.

Entre 1839 et 1843, l'expédition en Antarctique sera un succès.

Vers 1845, l’Erebus et le Terror, ont tenté de trouver le passage du Nord-Ouest au XVIIIe siècle dans une expédition de John Franklin. Ces deux navires sont partis de Londres le 19 mai 1845 pour l'Arctique et n'en sont pas revenus, même s'ils étaient le fleuron de la marine britannique[réf. nécessaire]. Partis avec 135 hommes, ils mourront tous pour certains d'intoxication au plomb, les autres de faim à cause des conserves mal conditionnées, d'autres de pneumonie, de dysenterie ou de botulisme qui se trouvait dans les conserves de légumes mal conditionnés et mal cuits à la conserverie Goldner.

Livres sur le sujet[modifier | modifier le code]

  • Christa-Maria Zimmermann, L'Expédition disparue.
  • Dan Simmons, Terreur.
  • Dominique Fortier, Du bon usage des étoiles.
  • William T. Vollmann, Les Fusils.

Sur les autres projets Wikimedia :